Voyage sur la Carretera Austral : deux semaines de road-trip en Patagonie chilienne

Blog voyage Carretera Austral

Durant notre voyage en Amérique du Sud, nous avons passé une dizaine de jours dans le nord de la Patagonie et plus particulièrement dans la région chilienne d’Aysén. Desservie par la célèbre Carretera Austral, la route mythique qui relie Puerto Montt à Villa O’Higgins, Aysén est une région aux paysages sauvages, bordée de sommets enneigés, entrecoupée de lacs et de rivières où l’eau prend tour-à-tour une couleur laiteuse puis turquoise. J’ai recensé dans cet article les sites incontournables mais aussi mes coups de coeur dans le nord de la Patagonie. Les prix sont donnés à titre indicatifs sur la base des prix pratiqués au moment de mon voyage en Novembre 2017. Retrouvez tous mes conseils pratiques pour organiser un voyage au Chili sur la Carretera Austral.

COUP DE COEUR POUR LA CARRETERA AUSTRAL

Aysén… C’est une terre de gauchos. Les fermes et les estancias sont nombreuses mais isolées, entourées de troupeaux de moutons qui paissent tranquillement. De ces maisons bâties en bois ou en tôle s’échappent, été comme hiver, de grosses volutes de fumée, car fermes et maisons sont équipées de poêles à bois pour lutter contre un climat rigoureux et mijoter quelques plats locaux comme la casuela. Le long de la route australe, les patagons roulent en pick-up pour parer aux nids-de-poule qui jalonnent la route. Il n’est pas rare de devoir jouer du klaxon pour éloigner les moutons de cette route sinueuse. La Carretera Austral est bordée de nalca, une plante aux énormes feuilles vertes semblable à de la rhubarbe. Lorsque les feuilles commencent à se flétrir, on découpe sa tige et on l’épluche pour la manger en y ajoutant parfois un peu de sel. Les hommes portent des bérets et des pulls en laine tricotés à la main. Ils ont quelques chose dans l’allure de distinguer. La tradition du maté, une infusion préparée à  base de feuilles séchées de Yerba mate, est bien présente et, dans les supérettes, on trouve un plus grand choix de maté que de café. D’ailleurs, le maté a un rôle social. C’est un élément qui lie les gens, un symbole de confiance, d’amitié et d’intimité entre ceux qui le partage.

Aysén et la Carretea Austral invitent à prendre son temps pour découvrir leurs nombreux attraits. Les voyageurs ont tendance à se contenter d’un saut à Puerto Río Tranquilo pour découvrir les célèbres cathédrales de marbre ou à lui préférer Puerto Natales ou encore ses rivales argentines El Chaltén ou El Calafate mais la région a bien plus à offrir. Elle comblera les voyageurs qui souhaitent éviter les sentiers bondés du trek W, les amoureux de la nature plus à l’aise au cœur d’un village que dans une trépidante capitale et les personnes souhaitant découvrir un Chili authentique.

Blog voyage Carretera AustralQUEL ITINÉRAIRE POUR UN VOYAGE SUR LA CARRETERA AUSTRAL ?

COYHAIQUE

Coyhaique est la capitale de la région d’Aysén. La ville en elle-même n’a pas d’intérêt. Les hébergements sont un peu chers mais on y trouve des boutiques Patagonia ou The North Face, idéales pour s’équiper. À 5 kms se trouve la Réserve Nationale de Coyhaique où il est possible de randonner à la journée. Au départ de Coyhaique, des agences proposent des excursions vers le Ventisquero Colgante, un glacier suspendu entre deux montagnes, dans le Parc National de Queulat. Il est possible de s’y rendre par soi-même en prenant un bus en direction de Puyuhuapi et en demandant au chauffeur de vous déposer à l’entrée du parc.

À NE PAS MANQUER

  • Une excursion dans le parc national de Queulat pour profiter du point de vue sur le glacier Ventisquero Colgante.
  • Randonner à la journée dans la Réserve Nationale de Coyhaique.

VILLLA CERRO CASTILLO

À 2 heures de route de Coyhaique, Villa Cerro Castillo est un ancien village de pionniers et le point de départ des visites vers la réserve nationale Cerro Castillo. À 2700 mètres d’altitude, le Cerro Castillo et ses tours de basalte constituent l’attrait principal de la réserve. Une randonnée à la journée permet de découvrir cet impressionnant sommet et la lagune qui se trouve à son pied. Un trek de 4 jours permet de découvrir la réserve en longeant glaciers, lacs et rivières. Fin octobre, à notre arrivée, la réserve était fermée à cause de la neige. C’est ma plus grosse déception. Si vous voyagez en basse saison, vous trouverez des renseignements auprès de l’office de tourisme de Coyhaique ou de la CONAF.

À NE PAS MANQUER

  • Une randonnée à la journée jusqu’aux tours de basalte du Cerro Castillo et sa lagune.
  • Un trek de 4 jours et d’environ 55 kms dans la réserve. La lagune se découvre lors de la dernière étape.

PUERTO RÍO TRANQUILO

Au bord du lac General Carrera (ce lac est un spectacle à lui seul), Puerto Río Tranquilo est une ville plutôt calme et paisible. On peut dire qu’elle porte bien son nom. Tranquilo est aussi célèbre pour ses cavernes et cathédrales de marbre, d’impressionnantes formations géologiques accessibles par bateau ou kayak le long du lac General Carrera. La ville se trouve à une heure et demie du parc national Laguna San Rafael où l’on peut pratiquer du tourisme d’aventure ou observer des glaciers tout au long de l’année dans le champ de glace du nord du Chili. Les agences de tourisme ne manquent pas. Elles sont alignées devant le lac.

À NE PAS MANQUER

  • Une randonnée à la journée ou une initiation à l’escalade sur la glace sur le glacier Los Exploradores.
  • Naviguer en kayak à travers les Cathédrales de Marbre sur le lac General Carrera.
  • Une journée de navigation sur la laguna San Rafael pour observer le glacier du même nom et déguster un Whisky accompagné d’un morceau de glace millénaire.

Blog voyage Carretera Austral Chili

CALETA TORTEL

Autrefois fief des Alakufs, Caleta Tortel est une ville située à deux heures et demi de route de Cochrane. Sa particularité ? La ville est bâtie sur un terrain fait de tourbières. Pour se déplacer d’un endroit à l’autre, il faut emprunter les multiples passerelles en bois qui jalonnent la ville. La route, achevée n 2003, s’arrête à l’entrée du village. Avant cela, la ville était accessible uniquement par bateau. Caleta Tortel dispose d’une histoire forte. À moins d’une heure de navigation de Caleta Tortel se trouve l’isla de los Muertos qui entretient une légende autour de la mort mystérieuse de 50 travailleurs chiliens venus de Chiloé en 1906.

À NE PAS MANQUER

  • Une excursion en bateau jusqu’à la Isla de los Muertos.
  • Gravir le Cerro Viaja pour un panorama à 360° sur Caleta Tortel.
  • Une excursion en bateau à la journée à la découverte du glacier Montt dans le champ de glace du sud ou du glacier Steffens dans le champ de glace du nord.

COCHRANE & LE FUTUR PARC NATIONAL PATAGONIA

Cochrane est la dernière « grande » ville de la Carretera Austral. La ville est entourée par la Réserve Nationale Tamango et le Parc National Patagonia. C’est aussi le point de départ d’excursions vers le glacier Calluqueo sur les flancs du mont San Lorenzo.
Le Parc National Patagonia fait l’objet d’un énorme travail de rénovation. Ouvert depuis 2015, le parc s’étire jusqu’à la frontière argentine. Steppe patagone, forêt, panorama sur la Vallée Chacabuco… C’est un vrai bonheur de camper et de randonner dans ce lieu entouré de troupeaux de guanacos en liberté. Le parc n’est pas accessibles en bus. Si vous n’avez pas de voiture, prenez le bus qui effectue la liaison Cochrane-Coyhaique et demandez à ce qu’on vous dépose à 18 kms de Cochrane au panneau indiquant la bifurcation avec la Entrada Baker. Là, il faut marcher 11kms, soit un peu plus de trois heures en direction du Paso Roballos, pour parvenir à l’entrée du parc.

À NE PAS MANQUER

  • Bivouaquer au milieu des guanacos dans le futur Parc National Patagonia.
  • Une randonnée de 23 kms à la découverte des « Lagunas Altas » dans le futur Parc National Patagonia.
  • Une randonnée sur la glace suivie d’une nuit en bivouac sur le glacier Calluqueo au départ de Cochrane sur la Carretera Austral.

PUERTO BERTRAND

Puerto Bertrand se trouve sur les rives du río Baker. La ville en surplomb ne compte pas plus de quelques rues mais offre de nombreuses possibilités d’activités comme du rafting ou de la pêche à la mouche. À moins d’un kilomètre, le long de la Carretera Austral, se trouvent une aire de camping sauvage paisible, au bord du fleuve. À huit kilomètres, le lodge design et haut-de-gamme Borde Baker domine les environs.

À NE PAS MANQUER

  • Une excursion de 2h30 de rafting ou de kayak sur le río Baker.

Blog voyage Patagonie Chili AysénCOMMENT REJOINDRE LA CARRETERA AUSTRAL ?

DEPUIS PUERTO MONTT

Puerto Montt se trouve à une nuit de bus de Santiago du Chili. Petit conseil : la compagnie ETM est géniale pour un voyage de nuit. Les bus de la compagnie Quellen Bus effectuent régulièrement la liaison Puerto Montt-Coyhaique en 23 heures de route en usant par moment de traversiers. C’est l’option la plus direct pour rejoindre la Carretera Austral.

DEPUIS CHILOÉ

Si vous vous trouvez sur l’île chilienne de Chiloé,  il est possible de rejoindre le nord de la Patagonie et la Carretera Austral par bateau. La compagnie Naviera Austral part chaque samedi et mercredi soir à 23 heures de la ville de Quellón au sud de l’île. Le trajet dure entre 28 et 40 heures et coûte un peu plus de 17000 pesos chiliens par personne. Comme lors d’un voyage en bus, un siège de type « semi cama » vous est attribué. Le navire dispose d’une cafétéria et distribue gratuitement de l’eau chaude mais mieux vaut prévoir de quoi manger avant d’embarquer. Le long des côtes chiliennes, de nombreux arrêts sont possibles comme Puerto Cisnes d’où l’on peut facilement rejoindre le parc Queulat et Puyuhuapi. Pour ma part, je suis descendue au terminus à Puerto Chacabuco. Sur le quai, des minibus stationnent pour conduire les voyageurs à Puerto Aysén (1000 pesos chiliens par personne). Une fois arrivée à Puerto Aysén, j’ai pris un bus pour Coyhaique, capitale de la région d’Aysén (500 pesos chiliens par personne).

Blog voyage Patagonie Chili AysénCOMMENT SE DÉPLACER SUR LA CARRETERA AUSTRAL ?

SE DÉPLACER EN BUS

Entre Coyhaique et Cochrane, les liaisons de bus sont quotidiennes. En revanche, elles ne sont pas nombreuses ! Chaque matin, deux ou trois compagnies quittent Coyhaique ou Cochrane entre 6 heures et 9 heures. Si vous manquez le coche, il vous faudra attendre le lendemain matin ou recourir à un transport privé. Les bus longent la Carretera Austral et desservent chaque ville entre Coyhaique et Cochrane. L’intégralité du trajet coûte 14000 pesos chiliens par personne.

De Cochrane ou Coyhaique, quelques liaisons sont organisées pour rejoindre Caleta Tortel, Villa O’Higgins ou Chile Chico. En revanche, les liaisons ne sont pas quotidiennes surtout en basse saison. Pensez à vérifier les jours et horaires et, si vous le pouvez, anticipez l’achat de vos trajets. Par exemple, le bus qui relie Caleta Tortel à Cochrane le mercredi ne compte que 16 places dont 4 sont réservées au transport de marchandises et ce jour-là, il n’y a pas d’autres liaisons. Le Chili est loin de ressembler au Pérou, interdiction formelle de voyager debout.

SE DÉPLACER EN VOITURE

Il est beaucoup plus aisé de se déplacer en voiture. Les loueurs de voitures type Hertz demande un permis de conduire international. Il faut aussi être âgé de plus de 25 ans. En revanche, les frais de dépôt du véhicule dans une autre agence sont vraiment exagérés ! Par ailleurs, si vous comptez traverser la frontière avec votre voiture de location, il faut en informer le loueur à l’avance afin qu’il effectue les démarches nécessaires pour la douane. Pour louer une voiture dans le sud de la Patagonie, cette autorisation de quitter le territoire m’a coûté 150 euros en plus du prix de la location et de l’assurance. Entre Coyhaique et Villa O’Higgins, la célèbre Carretera Austral n’est pas goudronnée. Les véhicules dépassent rarement les 60km/h. Par ailleurs, l’assurance est recommandée car les routes ne sont pas goudronnées. On a malencontreusement crevé, été contraint de changer la roue et le loueur nous a ponctionné 150 euros qui, heureusement, ont été couvert par l’assurance.

Si vous êtes adeptes du voyage en van, tournez-vous vers la société Wicked Campers. Ce loueur propose de fortes réductions si vous vous prenez en photo nu devant l’un de leurs vans. À bon entendeur !

Blog voyage Patagonie Chili AysénCOMMENT TRAVERSER LA FRONTIÈRE POUR SE RENDRE EN ARGENTINE ?

Pour se rendre en Argentine (ou pénétrer au Chili), deux trajets sont possibles. Le premier consiste à traverser la frontière du côté de Chile Chico tandis que le deuxième vous emmène jusqu’à Villa O’Higgins où une partie du trajet se fait à pied.

DEPUIS CHILE CHICO

Les liaisons de bus qui desservent Chile Chico depuis Cochrane ou Coyhaique sont régulières mais pas quotidiennes. A Chile Chico,  la compagnie Martín Pescador propose chaque jour un trajet en minibus afin de traverser la frontière et de rejoindre Los Antiguos en Argentine. Le trajet coûte 7000 $CH et dure une heure. Les minibus partent chaque jour à 10 heures du terminal de bus principal de Chile Chico. Depuis Los Antiguos, on trouve différentes liaisons vers Perito Moreno (la ville, pas le glacier) ou des villes du sud de la Patagonie argentine comme Río Gallegos. Attention, en basse saison, si vous souhaitez vous rendre à El Chaltén ou El Calafate en Argentine, vous devrez sans doute faire un détour par Río Gallegos car, depuis Perito Moreno, un seul bus emprunte chaque semaine la Route 40.

ITINERAIRE ALTERNATIF DEPUIS VILLA O’HIGGINS

L’autre itinéraire consiste à traverser la frontière à pieds en passant par Villa O’Higgins pour arriver à 40 kilomètres d’El Chaltén au Lago del desierto en Argentine. Cet itinéraire se fait en trois jours et combine trajet à bord d’un catamaran et randonnée en autonomie. Le catamaran passe trois fois par semaine. Renseignez-vous bien sur les horaires et liaisons auprès des offices de tourisme.

Blog voyage Carretera AustralLES HÉBERGEMENTS DE LA CARRETERA AUSTRAL

Dans la région patagone d’Aysén, vous ne trouverez qu’un petit nombre d’hôtels réservables sur internet. Souvent les sites de réservation n’affichent pas plus d’une dizaine d’hôtels aux tarifs assez élevés. Pourtant chaque ville dispose d’hospedajes, de residenciales, de cabañas ainsi que de sites de camping.
Il n’est pas rare d’apercevoir de sublimes lodges en longeant la Carretera Austral. Dans la région d’Aysén, si vous recherchez quelques hébergements exceptionnels, regardez le Terra Luna Lodge à Puerto Guadal et le Borde Baker à huit kilomètres de Puerto Bertrand.

LES HOSPEDAJES & RESIDENCIALES

Les hospedajes et residenciales sont des hébergements chez l’habitant très bons marchés. En basse saison, le prix moyen par personne pour une chambre double dotée de deux lits simples est de 10000 $CH par personne. La salle de bain est commune et le petit-déjeuner n’est pas inclus. Les hôtes sont très accueillants. À Puerto Río Tranquilo, nous séjournions dans une residencial nommée « La Paz ». Bien que notre chambre fut très simple et l’eau chaude assez aléatoire, nous pouvions disposer de la cuisine et du salon de nos hôtes, un couple de personnes âgées. Dans la cuisine, les casseroles reposaient sur une ancienne cuisinière pleine de charme, alimentée au feu de bois tandis qu’un poêle chauffait le salon. En fin de journée, le couple buvait le maté, installé dans de vieux fauteuils bien confortables tandis que neveux et nièces passaient régulièrement dîner en soirée.

LES CABAÑAS

Les cabañas ressemblent à des bungalows ou à de petits chalets en bois. On en trouve un peu partout en Aysén. Le rapport qualité/prix est excellent pour des groupes ou des familles.

LES CAMPINGS

Bien plus économiques, une nuit en camping dans le nord de la Patagonie coûte environ 5000 pesos chiliens par personne (et non par emplacements). Il n’est pas rare de voir le mot « camping » indiqué sur une pancarte et de se retrouver dans le jardin des gens ! Pour trouver des emplacements de bivouac, j’utilise l’application « I Overlander ». Il s’agit d’une application communautaire qui recense de nombreux spots à l’abri des regards et dans des paysages sublimes. Des pictogrammes permettent de mettre en avant les services proposés (douches, Wi-Fi…). L’application m’a été recommandée par un voyageur à vélo rencontré à Caleta Tortel.

Blog voyage Carretera Austral ChiliLES ACTIVITÉS DE LA CARRETERA AUSTRAL

Pour exercer le métier de guide pour des activités d’aventure de type randonnée ou escalade sur la glace, rafting ou autre, les guides doivent être certifiés. Par ailleurs, si une activité se déroule dans un parc national géré par la CONAF, l’agence nationale des forêts, comme les activités proposées sur le glacier Los Exploradores, les guides et agences doivent être certifiés par cette dernière. Voici les agences par le biais desquelles nous avons réservé nos activités.

BAKER PATAGONIA AVENTURA (BPA)

Cette agence située à Puerto Bertrand propose des sorties en rafting et en kayak sur le río Baker. En haute saison, l’agence propose trois sorties rafting par jour. Tarif en novembre 2017 : 28 000$CH par personne pour 2h30 de rafting

99%AVENTURA

Auprès de cette agence, nous avons réservé un trek sur le glacier Los Exploradores (activité d’une journée) et la visite en kayak des Cathédrales de Marbre (3 heures d’activité). Tarif négocié en basse saison en novembre 2017 : 90 000$CH par personne au lieu de 110 000$CH. Autres agences proposant la randonnée sur glacier : Huente-Có et Valle Leones.

VALLE EXPLORADORES

L’une des deux agences de la ville proposant de naviguer sur la laguna San Rafael à la découverte du sublime glacier aux reflets bleutés. L’excursion dure de 6 heures du matin jusqu’à 19 heures. Tarif en novembre 2017 : 155 000$CH par personne. Autre agence proposant la navigation vers le glacier : Destino Patagonia.

EXCURSION VERS LES CATHEDRALES DE MARBRE

Le long du lac General Carrera à Puerto Río Tranquilo, vous trouverez aussi de nombreux kiosques proposant des sorties en mer à bord de petits bateaux vers les cathédrales de marbre. L’excursion dure une heure et demie et coûte 10 000$CH par personne. Toutes les compagnies proposent le même tarif.

La plupart des excursions comme la navigation sur la laguna San Rafael ou la randonnée sur glacier sont dépendantes des conditions climatiques et peuvent être repoussées en cas de vent trop violent. Ce fut le cas de notre journée de navigation sur la lagune. À 17 heures, la veille de l’excursion, les agences reçoivent un bulletin leur donnant l’autorisation ou non de naviguer sur les eaux du parc national.

En haute saison, c’est-à-dire entre Janvier et Février, les agences mais aussi les hébergements sont pris d’assaut par les touristes. Si vous le pouvez, essayez de prendre contact avec les agences pour réserver à l’avance ou connaître les programmes des excursions. Les agences utilisent énormément What’s App et sont très réactives. N’hésitez pas à les contacter.

Et au contraire, à notre arrivée début novembre, en basse saison, il était impossible de trouver des agences à Cochrane ou Caleta Tortel pour des excursions vers les glaciers. Par ailleurs, la neige était encore présente sur les sommets et certains parcs étaient fermés comme le Cerro Castillo.

Blog voyage Patagonie Chili AysénLE BUDGET POUR UN VOYAGE EN PATAGONIE

Dans le cadre de notre voyage au long court, nous avons un budget de 50€ par personne et par jour. Si nous l’avons respecté haut la main au Pérou et en Bolivie, on savait néanmoins que le Chili représenterait un budget plus élevé. Durant notre voyage, nous alternons entre des nuits dans de petites residenciales et des nuits en tente. Nous cuisinons aussi beaucoup, ce qui ne nous demande pas trop d’effort car, au moment de la basse saison, en novembre 2017, beaucoup de restaurants étaient fermés.

Notre budget « excursions » a quant à lui explosé mais il était hors de question pour nous de passer à côté de certaines activités phare de la Patagonie comme la découverte des glaciers du champ de glace du nord ou du rafting. Pour un voyage de 15 jours dans le nord de la Patagonie, nous avons dépensé 46€ par jour et par personne, activités incluses. Sans les activités mentionnées ci-dessus, notre budget quotidien s’élève à 39€ par jour et par personne.

RETIRER DE L’ARGENT DANS LA RÉGION D’AYSÉN

Vous trouverez des distributeurs automatiques dans les villes de Coyhaique et de Cochrane uniquement. Le retrait maximal est de 200 000 $CH, souvent accompagné de frais bancaires de 4000$CH. Pour retirer de l’argent, sélectionnez la mention « extranejero ». Les villes comme Caleta Tortel ou Puerto Río Tranquilo ne disposent pas de distributeurs. Les agences de voyages acceptent généralement les cartes bancaires ainsi que les supermarchés. Il vous faudra cependant prévoir suffisamment de liquide pour vos hébergements. Par ailleurs, dans les restaurants, il est d’usage de laisser un pourboire équivalent à 10% du montant de l’addition mais ce n’est pas obligatoire, seulement suggéré.

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir Aysén et qu’il vous aidera à organiser votre prochain voyage en Patagonie du nord le long de la Carretera Austral. C’est la région chilienne que nous avons préféré. Les patagons sont chaleureux, la vie paisible et nous nous y sommes senties en sécurité. Retrouvez sur le blog plus d’articles pour un voyage au Chili.

BLOG - 2 semaines de road-trip sur la Carratera Austral en Patagonie chilienne. Click To Tweet

EPINGLER CET ARTICLE SUR PINTEREST

Blog voyage carretera austral
Blog voyage carretera austral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.