Inde du Nord – Notre itinéraire de 15 Jours de voyage au Rajasthan

221 Shares
0
0
221

L’Inde, j’en ai toujours rêvé. C’est une destination envers laquelle j’avais quelques a priori : trop de monde, trop polluée, trop bruyante. Et puis j’entendais souvent dire “l’Inde, on l’aime ou on la déteste”. Alors, oui, il y a un peu de tout ça mais c’est tellement réducteur au final ! J’ai découvert des dédales de ruelles où j’ai pu flâner en allant des ateliers de potiers aux ateliers de tailleurs de marbre, des palais de maharajas sans nul autre pareil, des gens accueillants, des marchés au sol jonché d’oeillets d’Inde orangés, des forts tantôt rouges tantôt ocres sillonnant les contreforts de collines de faible altitude, ou le bonheur de boire un masala chai sur le pouce. Pour ce premier voyage, on a choisi l’état du Rajasthan. On aurait pu opter pour la douceur du Kerala ou les sommets du Ladakh mais c’est l’opulence et le faste des palais du nord de l’Inde qui nous ont conquises. Vous trouverez dans cet article, notre itinéraire de quinze jours, nos coups de coeur mais aussi nos conseils pour voyager en Inde du Nord dans l’état du Rajasthan et vivre des expériences incroyables.

NOTRE ITINÉRAIRE DE VOYAGE EN INDE

Blog voyage en Inde
Blog Voyage Jaipur

13 JOURS AU RAJASTHAN

L’Inde du Nord regorge de villes sublimes ! Malheureusement, et comme pour tout voyage, il nous a fallu faire un choix. Avec un peu plus de temps, on aurait sans doute ajouter une étape à Jaisalmer afin de découvrir le désert du Thar.

JOUR 1 – Vol de Paris à Delhi
JOUR 2 & 3 – Agra et le Taj Mahal
JOUR 4 à 6 – Jaipur et Amber
JOUR 7 – Pushkar, la ville sainte
JOUR 8 & 9 – Jodhpur, la ville bleue
JOUR 10 à 12 – Udaipur, la ville des lacs
JOUR 13 – Vol de Delhi à Paris

NB : Après Udaipur, nous avions prévu de passer une journée à Delhi avant de prendre notre vol retour pour Paris afin de visiter la ville. L’épidémie du Covid-19 nous a contraintes à revoir nos plans.

LES ÉTAPES DE NOTRE VOYAGE AU RAJASTHAN

AGRA ET LA SPLENDEUR DU TAJ MAHAL

Ayant prévu de visiter la capitale indienne à la fin de notre séjour, on ne s’est pas attardées en arrivant à Delhi. A peine débarquées, nous avons emprunté un taxi  à la sortie de l’aéroport pour Agra située à un peu plus de trois heures de route de la capitale. Agra n’a pas de charme. La ville est étendue et il faut recourir aux tuk-tuks pour se déplacer d’un lieu à l’autre. Le principal intérêt d’Agra ? Le Taj Mahal bien entendu ! Le célèbre mausolée dédié à l’amour. Dès 8h30, la foule se presse pour découvrir cette merveille. Alors pour l’éviter, on se lève aux aurores un mardi 8 mars pour pénétrer dans l’enceinte. Et là, mauvaise surprise : il fait froid, il fait gris et la brume recouvre tout. Dépitées, après deux heures dans le froid, on décide de quitter l’enceinte et de se réfugier dans un café pour prendre un petit-déjeuner. Cependant en ce 8 Mars, l’entrée de chaque monument national est gratuite pour les femmes ! On découvrira finalement le Taj en fin de journée. L’entrée au Taj Mahal se fait généralement par deux portes : la porte Ouest et la porte Est. Pour réserver un hôtel, je vous conseille de le chercher dans les alentours de la porte Est car les tuk-tuks ont une organisation bien rodée : chacun quadrille son périmètre ! Autour de la porte Est, vous trouverez aussi de nombreux hôtels, restaurants et boutiques tandis que la porte Ouest offre un côté plus “morose”.

Une journée suffit pour découvrir la ville et ses principaux monuments. Le Fort d’Agra est un édifice immanquable. Longues colonnades, temple en marbre blanc étincelant, vue sur le Taj Mahal… On se perd dans le dédale de ses différentes cours. Malgré la foule, il est toujours possible de se retrouver seul dans un corridor et de profiter du lieu. En fin de journée, et afin de prendre un peu de recul, demandez à un tuk-tuk de vous emmener jusqu’au parc Mehta Bagh. De là, vous pourrez profiter du coucher de soleil sur le Taj Mahal et le fleuve qui s’écoule en contrebas.

QUE FAIRE A AGRA  ?

  • Le coucher de soleil sur le Taj Mahal depuis le parc Mehta Bagh.
  • La visite du Taj Mahal au petit matin (à condition d’être chanceux niveau météo).
  • La découverte du Fort d’Agra.
  • La visite du Mausolée d’Itimah-Ud-Daulah, surnommé le “Baby Taj”.
  • Boire un verre au Sheroes Hangout Cafe, un café associatif qui emploie des femmes ayant été attaquées à l’acide.
  • Chand Bâori : un sublime puis à degrés situé sur la route en Agra et Jaipur. Si vous vous déplacez en taxi ou avec un chauffeur, n’hésitez pas à lui demander de faire un détour.

Blog Voyage Taj Mahal

blog voyage au Rajasthan 
Blog Voyage Taj Mahal
Blog voyage Taj Mahal

JAIPUR, DEUX JOURS DANS LA VILLE ROSE

Jaipur est la capitale du Rajasthan. La ville, repeinte en rose afin d’impressionner le Prince Albert lors de sa tournée en Inde en 1876, est étendue mais permet de nombreuses possibilité d’excursions et découvertes. Deux jours pour visiter la ville et ses environs sont amplement suffisants. Jaipur est dense. Derrière les remparts de la vieille ville, des boutiques de marchands longent la route : épices, tissus, cuivre ou cuir… Le trafic est chaotique et il faut s’y faire : traverser la route sans douter, marquer une pause le temps qu’un tuk-tuk, un taxi ou un vélo ne passe puis reprendre sa route pour atteindre l’autre rive. La star de Jaipur ? C’est lui : le Palais des Vents, une immense façade ajourée qui permettait aux courtisanes du maharajas d’observer la vie à l’extérieur du palais sans être vues. Le meilleur spot pour observer le Palais des Vents ? Les rooftops situés de l’autre côté de la rue auxquels on accède par une petite porte entre deux boutiques de marchands.

Notre hôtel, le Shakun Hotel, se trouvait à l’extérieur de la vieille ville à proximité de M.I. Road, l’un des principaux axes de Jaipur. Ce qu’on a préféré ? Découvrir la ville à vélo au petit matin et rejoindre le Fort d’Amber à plusieurs kilomètres du centre-ville. A proximité du Fort d’Amber, vous trouverez aussi un puis à degrés, Panna Meena Ka Kund, vu et revu sur Instagram pour ses accents chauds. Aujourd’hui, il est cependant impossible de se prendre en photos sur ses marches ocres sans avoir acheté au préalable auprès du gouvernement indien un droit d’image.

QUE VOIR A JAIPUR EN QUELQUES JOUR ?

  • Le City Palace, l’ancien palais des Maharajas de Jaipur. Une partie est encore occupée à l’heure actuelle.
  • Le Palais des Vents. La façade se visite mais il est aussi possible de l’observer depuis les rooftops des cafés situés juste en face.
  • Le Fort d’Amber situé à vingt kilomètres du centre-ville. Le fort est facilement accessible en tuk-tuk ou taxi. Il faut compter une demi-journée pour le découvrir, grimper sur la muraille environnante et rejoindre le Bâori de Panna Meena Ka Kund, un sublime puit à degrés.
  • Patrika Gate : un édifice remarquable et complètement coloré aux détails assez fous situés à l’opposé des principaux sites touristiques de Jaipur. Pour un arrêt rapide.
  • Galta Ji Temple : niché au fond d’une vallée, ce temple hindou est aussi connu sous le nom de “Monkey Temple”. Il se situe à 10 kms de Jaipur et est souvent délaissé des principaux circuits touristiques.
  • Café Palladio : un café italien – si vous en avez assez de la nourriture indienne – et un bar   où la décoration n’a rien à envier aux plus beaux City Palaces.
Blog Voyage Jaipur
Blog Voyage Jaipur
Blog Voyage Jaipur

Blog Voyage Jaipur

Blog Voyage Jaipur
Blog Voyage Jaipur
Blog Voyage Jaipur

PUSHKAR ET SON LAC SACRÉ

Pushkar est l’un des hauts lieux de pèlerinage de l’Inde dédié au Dieu Brahma et des milliers de fidèles se réunissent sur les rives de son lac sacré en plein milieu du centre-ville. Pushkar était une étape sur la route entre Jaipur et Jodhpur et une nuit sur place suffit pour capter l’atmosphère de cette ville célèbre pour son immense foire aux dromadaires organisée chaque année au mois de Novembre. Pushkar est une ville où nous avons trouvé beaucoup de sérénité et après l’agitation de Jaipur, cela nous a fait un bien fou ! Le centre-ville est fermé aux voitures même si les scooters et les tuk-tuks continuent de tourner. Ce que nous avons préféré ? Nous déchausser pour parcourir les rives du lac sacré et nous poser sur ses Ghats pour observer les célébrations hindoues et le coucher de soleil. Après avoir passé notre temps à nous déplacer en tuk-tuk à Jaipur et Agra, cela nous a fait beaucoup de bien de pouvoir nous déplacer à pieds !

Pushkar nous a aussi beaucoup surprise car la ville est le repère des baba cool du monde entier. C’est à la fois une surprise et une déception. En fin de journée, les touristes investissent les Ghats pour jongler ou jouer du cerceau… Pushkar est donc très touristique mais les prix des nuits d’hôtels et des restaurants sont très abordables compte-tenu de la population touristique qui s’y presse. Beaucoup de voyageurs au long cours restent à Pushkar  pour une durée indéterminée. On s’est finalement pris au jeu et le temps d’une soirée, on a apprécié l’atmosphère détendue de la ville. Cependant, ce n’est pas un incontournable du Rajasthan.

Pour profiter un peu plus de Pushkar et de son calme, levez-vous tôt ! Les célébrations hindoues ont lieu chaque jour sur les bords du lac à 7h30 et 19h30. Au petit matin, la ville est encore endormi. Vous ne croiserez que quelques indiens occupés à balayer le pas de leurs portes ou des hommes à vélo livrant d’énormes bidons de lait.

QUE FAIRE A PUSHKAR ?

  • Admirer le coucher de soleil en se posant sur les bords du Jaipur Ghat où l’animation bat son plein.
  • Observer de loin les célébrations hindouistes à 19h30 en se posant à proximité de l’Armanath Ghat.
  • Se déchausser et faire le tour du lac sacré à la manière d’un local.

Blog Voyage Pushkar

Blog voyage Pushkar

JODHPUR, LA VILLE BLEUE

Après Pushkar, nous avons pris la direction de Jodhpur, la ville bleue. Les principaux attraits de Jodhpur sont le Fort de Mehrangarh qui domine la ville et, bien sûr, les ruelles colorées du centre-ville. On s’est levées de bonne heure pour découvrir le Fort. Depuis la vieille ville, l’ascension se fait très bien à pieds. C’est un peu raide mais rapide !  Il suffit pour cela d’emprunter le chemin en pierre situé juste à côté de la Guesthouse Hill View. Une fois l’entrée du fort passée, on découvre un ensemble étonnant de salles en marbre blanc ornées de motifs aux influences perses, de fenêtre ornées de vitraux colorés ou de miroirs éclatants. Depuis le Fort, il est possible de regagner le centre-ville en empruntant une tyrolienne ou d’aller chercher un peu de fraîcheur en visitant le cénotaphe de Jaswant Thada, un mausolée de petite taille au jardin arboré. Pas besoin de recourir à un tuk-tuk, il suffit de longer la route pendant dix minutes pour y parvenir !

On a aimé prendre notre temps à Jodhpur, nous avons passé une journée et demi dans la ville et cela nous a amplement suffit. Après la visite du fort et du cénotaphe, nous sommes allées nous assoir sur les marches du Toorji Ka Jhara, un ancien puis à degrés complètement réhabilité où les jeunes indiens se retrouvent et se baignent en fin de journée. On a aussi profité du temps à disposition pour flâner le long des marchés autour de la tour de l’horloge et observer les indiennes négocier bijoux et saris avant de nous-même craquer pour une tonne d’épices ! Nous avons ramené des épices pour préparer un Masala Chai mais aussi de la cardamome verte et de la cardamome noire, plus difficile à trouver en France, de la poudre de mangue pour préparer des chutneys, mais aussi des épices Masala pour cuisiner de la viande ou des légumes.

Mais ce sont ses murs bleus qui font la réputation de Jodhpur, un bleu qui signifiait autrefois l’appartenance à la caste des Brahmanes, et colore aujourd’hui les façades des maisons. Nous n’avons pas eu l’occasion de parcours Jodhpur lors d’un city walk mais c’est en général un bon moyen de découvrir la ville et certains lieux un peu isolés à l’écart des principaux sentiers touristiques. Par ailleurs, ne vous attendez pas à trouver à Jodhpur une réplique du village coloré de Chefchaouen au Maroc. Même s’il existe quelques similarités, les quartiers ou maisons bleues de Jodhpur se trouvent dans des lieux plus disparates.

QUE FAIRE A JODHPUR ?

  • Découvrir dès son ouverture le Fort de Mehrangarh afin d’éviter la foule et profiter de la quiétude du lieu.
  • Se poser sur les marche du Bâori Toorji Ka Jhalra, un puit à degrés qui se trouve au pied du Step Well Cafe en plein centre-ville.
  • Rejoindre un city walk comme le Blue City Walk afin de découvrir les plus beaux recoins de la ville bleue. Les city walks sont géniaux et permettent de bénéficier d’un nouveau point de vue sur une ville et sur une culture.
  • Flâner au Sardar Bazar, le vibrant marché de la ville, situé sur la place de l’horloge et acheter des épices pour le chai dans la boutique MV Spices.
  • Se mettre au frais en découvrant le superbe mausolée de marbre blanc Jaswant Thada.

Blog Voyage Jodhpur

Blog Voyage Jodhpur
Blog voyage Jodhpur
Blog Voyage Jodhpur

Blog Voyage Jodhpur

UDAIPUR, LA ROMANTIQUE

Udaipur, c’est la dernière étape de notre voyage en Inde ! On a tout simplement adoré cette ville souvent qualifiée de “petite Venise du Rajasthan“. Avec ses palais s’étalant au bord du lac Pichola, Udaipur est sans nul doute l’une des villes les plus romantiques du Rajasthan et se parcourt aisément à pieds. Elle est assez touristique et dans l’ensemble, nous avons trouvé que les prix des hébergements étaient un peut plus élevés que dans les autres villes découvertes lors de notre voyage en Inde.

Nous avons passé deux jours complets à Udaipur. Honnêtement, c’est un peu long, une bonne journée et demi aurait suffit mais on a décidé de prendre notre temps et de chiller lors de cette dernière étape car la ville est calme et il y fait bon vivre ! Nous avons pris le temps de déambuler dans ses rues étroites, on a visité le City Palace, encore plus beau que celui de Jaipur, navigué en bateau le long du lac Pichola et on s’est posé sur ses Ghats afin d’admirer le coucher de soleil. C’est à Udaipur que nous avons pris le temps de nous initier à la cuisine indienne avec Sachi. On aurait également souhaité assister à une représentation traditionnelle de danse au Bagore Ki Haveli mais, en raison du Covid-19 qui débutait tout juste en Inde, les représentations étaient suspendues. Pour sa douceur de vivre, Udaipur a été l’une de nos plus belles étapes au Rajasthan.

QUE FAIRE A UDAIPUR ?

  • Découvrir le City Palace – également dès son ouverture car cela permet de se retrouver seules dans les différentes cours et salles du palais.
  • Assister à un spectacle de danse traditionnelle au Bagore Ki Haveli en fin de journée. Il vaut mieux acheter ses billets la veille pour le lendemain. Le musée du Bagore Ki Haveli ne représente pas d’intérêt par contre.
  • Naviguer sur le lac Pichola à 18 heures et pendant 40 minutes afin de profiter des superbes lumières de la fin de journée. Les billets s’achètent sur les bords des ghats. Il est aussi possible de simplement se poser sur l’Ambrai Ghat où se réunissent de nombreux indiens en fin de journée.
  • Autre option pour admirer le coucher du soleil depuis l’île de Jag Mandir, il faut acheter ses billets à l’entrée du City Palace.
  • Le temple jaïn de Ranakpur : situé à mi-chemin entre Jodhpur et Udaipur, ce temple est incroyable et très différent des monuments découverts précédemment au Rajasthan. Il se visite en une petite heure. C’est une pause agréable le long de la chaîne des Aravalli.

Blog voyage Udaipur

Blog voyage Udaipur
Blog voyage Udaipur

Blog Voyage Udaipur

Blog voyage Udaipur
Blog voyage Udaipur

Blog voyage Udaipur

LES EXPÉRIENCES À VIVRE EN INDE

FÊTER HOLI EN INDE DU NORD

Temple où célébrer Holi : Thikana Mandir Shri Govinddevji Maharaj – Adresse : Jalebi Chowk, Jai Niwas Garden, Jaipur – Heures : aux alentours de 9 heures.

Pour un premier voyage en Inde, nous avons hésité entre deux états : le Rajasthan, pour ses palais et ses découvertes culturelles, et le Kerala, un état qui grâce à la douceur de ses plages, de ses plantations de thé et de ses Backwaters nous aurait orienté vers un voyage plus “nature”. Mais c’est finalement “Holi” qui a fait pencher la balance pour le Rajasthan ! Holi, c’est la fête de la couleur, l’une des fêtes hindoues les plus anciennes de l’Inde, généralement organisée en Février ou en Mars. A peine arrivées à Jaipur, la ville rose, nous nous étions concoctées un programme de visites aux petits oignons : découverte du City Palace le matin, visite du Fort d’Amber l’après-midi. Mais en arrivant à 9h00 au pied du City Palace, nous avons dû nous rendre à l’évidence : les monuments étaient fermés ce jour-là. Alors on a suivi la foule qui se pressait non loin de là dans la cours d’un petit temple dédié à Krishna. Et c’est dans une ambiance chaleureuse et bon enfant que nous avons laissé les gens nous couvrir de pigments rouges, verts ou violets. Les pigments utilisés pour Holi sont généralement préparés à base de fleurs. Malheureusement il existe aussi des pigments “bas de gamme” qui laissent des traces pendant plusieurs jours. Le lendemain, nous avons croisé plusieurs voyageurs dont les cheveux ou certaines parties du corps avaient viré au rose… La veille d’Holi, il est possible de s’acheter des tuniques blanches sur les marchés afin de protéger ses vêtements.

SUIVRE UN COURS DE CUISINE INDIENNE

Sashi Cooking Classes – Udaipur – Durée : 5 heures – Prix : 1500 Roupies par personne

En préparant notre voyage au Rajasthan, et en tant que grandes amatrices de cuisine indienne, nous avions décidé de suivre un cours de cuisine. C’est à Udaipur que nous avons décidé de suivre cinq heures de cours de cuisine avec Sachi. Sachi est issue de la classe des Brahmanes et le cours commence par une introduction personnelle “comment une femme, veuve, pourvue de deux enfants en bas âge, et issue de la caste des Brahmanes est-elle devenue l’une des références de la cuisine indienne à Udaipur ?”. Pendant près de cinq heures, en petit groupe de sept personnes, nous avons appris à préparer un Masala Chai, cuire des naans et des chapatis sur le feu, cuisiner du Paneer dans un curry masala et concocter des beignets de légumes dorés. Et, bien entendu, à la fin, nous avons goûté l’ensemble des plats préparés ! J’ai adoré ce cours de cuisine qui nous a permis de découvrir les bases de la cuisine indienne et le secret des meilleurs assaisonnements. Les plats préparés sont des classiques de la cuisine indienne, plutôt faciles à reproduire chez soi ! Bien sûr, après ce cours, on a dévalisé les stands d’épices au marché.

Holi Inde Blog Voyage

Blog voyage Holi
Holi Inde Blog Voyage
Blog voyage Holi
Holi Inde Blog Voyage

DÉCOUVRIR JAIPUR À VÉLO

Cyclin’Jaipur – Itinéraire : Pink Inside – Prix : 2000 Roupies par personne

Cyclin’Jaipur est une entreprise tenue par deux françaises qui permet aux voyageurs de découvrir au petit matin – dès six heures et demie – la ville de Jaipur à vélo avant qu’elle ne s’éveille. Cyclin’Jaipur propose différents itinéraires selon les goûts de chaque voyageur. L’itinéraire “Pink Inside” nous emmène à découvrir du haut d’un rooftop le Palais des Vents sans aucun autre voyageur, à observer les célébrations matinales dans un temple dédié à Krishna mais également à se perdre dans les allées d’un marché dédié aux grossistes et restaurateurs pour y boire le meilleur chai ou déjeuner un Dalh chez une famille indienne. C’est une expérience originale qui permet de découvrir la ville rose en petit groupe tout en évitant la foule. La distance parcoure à vélo est assez faible. La balade est vraiment facile à suivre. C’est détente !

AUTRES IDÉES D’EXPÉRIENCES A VIVRE EN INDE

En préparant notre voyage en Inde, j’ai également déniché beaucoup d’autres idées d’expériences à vivre au Rajasthan que je tenais à vous partager afin que vous puissiez organiser le voyage qui vous ressemble – même si je ne les ai pas testé moi-même :

  • S’initier au Block Print à Jaipur : le Block Print est une technique d’impression artisanale et manuelle, un savoir-faire ancestral venant du Rajasthan. Tout commence par un motif dessiné sur une feuille de papier puis gravé à la main sur un bloc de bois qui fera office de tampon. Le Studio Bagru propose différents ateliers d’initiation.
  • Regarder un film de Bollywood au Raj Mandir à Jaipur : Avec son petit côté rétro issue tout droit des années 50, le Raj Mandir est recommandé par tous les guides de voyage. C’est, à priori, le lieu idéal pour se faire une toile et découvrir un film des studios de Bollywood.
  • Observer les tigres du Bengale : Le Ranthambore National Park se trouve au sud de Jaipur. Le lieu est l’un des plus réputés d’Inde pour observer la vie sauvage et notamment les tigres du Bengale, sans oublier les hyènes ou les crocodiles. Idéal pour couper des villes et vivre une immersion en pleine nature.
  • Séjourner dans une famille indienne avec Rencontre au Bout du Monde : Rencontre au Bout du Monde est un organisme qui promeut le tourisme responsable. L’Inde est une destination phare de cette association qui propose depuis quelques mois des expériences “à la carte” comme une immersion de 3 jours dans l’Inde rurale au sein d’une famille du Shekhawati, une des régions du Rajasthan.
  • Survoler les environs de Jaipur en montgolfière : Et pourquoi pas prendre de la hauteur pour apercevoir Jaipur et sa région depuis le ciel ? Rien de tel qu’un nouveau point de vue pour cela avec le Sky Waltz Balloon Safari !
  • Dormir une nuit dans le désert : A l’origine, nous voulions pousser notre itinéraire jusqu’à Jaisalmer malheureusement en quinze jours, c’était un peu juste et nous aurions passé beaucoup de temps dans les transports. Mais il est possible de trouver à Jaisalmer des eco-camps ou de participer à une méharée pour passer une nuit à la belle étoile dans le désert du Thar.

Blog Voyage Jodhpur

Blog Voyage Pushkar
Blog Voyage Jaipur
Blog Voyage Pushkar
Blog Voyage Pushkar
Blog voyage Udaipur
Blog voyage Udaipur

ORGANISER SON VOYAGE EN INDE

SE RENDRE AU RAJASTHAN

Pour rejoindre l’Inde du Nord, nous avons réservé un vol sur la compagnie nationale Air India. En partant début Mars, le vol nous a coûté 550€ par personne. L’avantage d’Air India, c’est que les vols ont lieu de nuit et sont directs jusqu’à Delhi. Nous sommes parties de Paris à 21 heures un vendredi soir et sommes arrivées à Delhi le samedi vers 10 heures du matin. Pour voyager en Inde, il vous faudra aussi un visa ! Notre voyage s’est organisé à la dernière minute. On a opté pour un e-visa d’une durée d’un mois en passant via le site officiel. Le visa nous a coûté 25$ chacune et a été émis en 24 heures. Il faut en faire la demande au plus tard quatre jours avant le départ.

SE DÉPLACER AU RAJASTHAN

Pour se déplacer au Rajasthan, plusieurs options existent : le train – qui paraît-il est une véritable expérience à vivre au moins une fois – le bus ou encore le taxi. Nous avons décidé de prendre un taxi pour chaque déplacement d’une ville à l’autre. Certes, cette solution est moins économique que les précédentes mais c’est un vrai gain de temps lors d’un voyage de dix ou quinze jours. Les trajets ont duré entre trois et quatre heures. Le prix est assez variable. Le trajet d’Agra à Jaipur est celui qui nous a coûté le plus cher, 6000 Roupies. Une fois arrivées dans l’état du Rajasthan, les tarifs étaient de l’ordre de 3000 à 3500 roupies. Les trajets en taxi s’organisent par le biais des agences de voyages locales qui ont pignon sur rue. Il est aussi possible de les organiser par le biais de l’hôtel où vous séjournez. Prendre un taxi est aussi une solution qui vous permettra d’être flexibles et de pouvoir arranger quelques visites. Lors de notre trajet entre Jodhpur et Udaipur, nous avons ainsi pu nous arrêter une heure pour découvrir le temple Jaïn de Ranakpur à mi-chemin. Lorsque vous réservez un taxi, pensez aussi à demander à votre interlocuteur si le prix est bien “tout inclus” (frais de péage, etc.) afin de ne pas avoir de mauvaise surprise à l’arrivée.

Dans les villes comme Jodhpur ou Udaipur, le tuk-tuk fait loi mais ces deux villes se parcourent très bien à pieds. En revanche, à Jaipur ou Agra, n’hésitez pas à utiliser l’application Uber pour réserver un taxi ou un tuk-tuk. Les prix sont beaucoup plus intéressants.

À la fin de notre voyage, il nous a fallu regagner Delhi en avion. Air India et IndiGo sont deux compagnies aériennes régulières qui proposent des vols domestiques. Les prix sont plutôt raisonnables. Un vol Udaipur-Delhi nous a coûté environ 55€ par personne. Pour IndiGo, le site génère souvent des erreurs au moment du paiement et oblige à passer par des agences ou sites intermédiaires.

LES BONNES ADRESSES DU RAJASTHAN

Pour dénicher de chouettes adresses où se restaurer, nous avons téléchargé l’application Zomato. C’est une appli qui permet non seulement de se faire livrer de la nourriture mais aussi de donner son avis sur un restaurant ou réserver une table. Bref, c’est l’équivalent d’un Deliveroo ou d’un Tripadvisor mais utilisé par les locaux. Nous avons adoré l’Inde pour sa gastronomie. De nombreux restaurants ne proposent que des plats végétariens à base notamment de Paneer, un fromage qui  se rapproche de l’Halloumi, ou de légumes en curry ou cuisiné au tandoor, un four en terre cuite. C’est un pays où il est très facile de voyager quand on est végétarien. Voici quelques adresses testées durant notre voyage que nous avons particulièrement aimé :

  • Lassiwala312, MI Road, Jayanti Market, New Colony, Jaipur : le meilleur lassi est chez Lassiwala à Jaipur sur MI Road. Devant ce succès fulgurant, depuis plusieurs boutiques ont pris le même nom.
  • ChoolS-55, Ashok Marg, C-Scheme, Ashok Nagar, Jaipur : un restaurant dissimulé derrière un bus scolaire jaune. Ici, on boit des cocktails dans des tubes à essai assises sur des balançoires. Notre recommandation : le Gol Gappe Platter ! Un vrai délice.
  • Anokhi Cafe C 11, 2nd Floor, KK Square, C Scheme, Jaipur : un café idéal pour déjeuner et manger léger, une cuisine indienne revisitée. Le café se trouve juste à côté de la boutique du même nom spécialisée dans la vente de textiles issus du block print.
  • Café B – Ranga Bhawan, Gulab Sagar Rd, Jodhpur : ce café dispose d’un rooftop très sympa avec pour panorama le Fort Mehrangarh. Cadre superbe. A la carte, cuisine indienne et internationale.
  • Ambrai Amet Haveli – Naga Nagri Out Side, Chand Pole, Udaipur : ce restaurant est accolé à l’Haveli du même nom. La cuisine et les mocktails sont bons – notamment le Mango Colada. Un cadre romantique pour dîner à la lueur des bougies au bord du lac Pichola. Budget un peu plus élevé que la moyenne.

Malgré un voyage légèrement écourté dans le nord de l’Inde, le Rajasthan nous aura enchanté par la splendeur des palais de ses maharajas, la piété de ses habitants, la sérénité de ses ghats et la richesse de sa gastronomie. J’espère que cet article vous aura été utile et vous aidera à organiser votre prochaine aventure au Rajasthan. Vous trouverez tous nos articles sur les voyages en Inde sur le blog.

Vous préparez un voyage en Inde dans l’état du Rajasthan ? Épinglez cet article pour plus tard.

Voyage en Inde Rajasthan Itinéraire
Voyage en Inde Rajasthan Itinéraire
Voyage en Inde Rajasthan Itinéraire
6 comments
  1. L’Inde m’a toujours donné envie mais en même temps j’ai toujours eu un peu d’appréhension à sauter le pas, à force d’entendre “l’Inde, soit tu aimes soit tu détestes”. Mais je dois dire que ton article a fini par me convaincre de laisser mes craintes de côté. Ton récit et tes sublimes photos m’ont permis de voyager pendant quelques minutes à travers mon écran. Merci pour ce partage !

    1. Bonjour Emma, merci pour ton commentaire 🙂 J’étais dans la même situation que toi ! Mais Célia travaille beaucoup avec des équipes indiennes et elle a fini par me convaincre. Vraiment, mes a priori étaient sans fondement !

  2. J’avoue que ces dernières semaines j’ai saturé de l’Inde avec l’impression que toute la blogosphère y était .. montrant à peu près la même chose.
    Malgré tout, je trouve tes photos superbes (enfin vos photos). J’aurai presque envie d’aller à Jaipur haha.
    L’Inde est surement très belle et peut-être que j’aurai un jour la chance d’y aller .. mais vu la grandeur il faudrait y aller au moins 1 mois pour capter l’essence (je pense).
    En tout cas c’est chouette que vous n’ayez raccourci que de 2 jours finalement (si j’ai bien compris ?)
    xx

    1. Hello Amélie 🙂 Merci pour ton commentaire. Je comprends cet effet de saturation ^^’ Je me suis dit la même chose lorsque j’ai vu que je partais en même que d’autres blogueurs (plutôt influenceurs même) qui partagent énormément de contenu et de story sur leur voyage pendant plusieurs semaines ! J’ai aussi évité de trop regarder pour ne pas non plus en faire une overdose ou avoir une impression de déjà-vu juste avant de partir ^^’

  3. Nous sommes allés faire de la moto en Inde, à plusieurs reprises. C’est un pays fantastique ; la gentillesse et l’hospitalité des Indiens ne sont pas de vains mots. On a adoré. Le Rajasthan est vraiment incontournable et ses trésors architecturaux valent vraiment le détour. Quant au Taj Mahal, sa réputation n’est plus à faire et l’on est tellement sous le charme qu’on oublie vite le lever à 4 heures du mat’ pour l’admirer au lever du soleil. Ces superbes photos nous rappellent d’excellents souvenirs là-bas. Merci !

  4. Superbe article, les photos sont magnifiques. J’ai visité deux fois l’Inde du Nord (Amritsar, Delhi, Agra, Khajuraho, Bénarès, Calcutta, Darjeeling). Les villes du Rajasthan me font très envie ! Bravo pour votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.