Un trek en pleine montagne à Chiang Mai

Chiang Mai itinéraire Thaïlande blog voyage

Au matin de mon sixième jour de voyage, je quitte la sublime Sukhotkaï pour partir à la découverte du nord de la Thaïlande et passer quatre jours à Chiang Mai. Je me trouve alors à plus de 800 kilomètres de Bangkok, à l’orée du Triangle d’or, sur l’ancienne route de la soie. A la fois traditionnelle et moderne, j’ai aimé Chiang Mai pour ses rues animées, bondées de monde à la tombée de la nuit, la richesse de son patrimoine culturel mais par dessus tout pour son emplacement unique sur les contreforts de la montage du Doi Suthep.

Que faire en quatre jours à Chiang Mai ?

Après quelques heures de bus, Célia et moi arrivons dans la ville de Chiang Mai. Dès notre sortie du terminal de bus, nous interpellons un tuk-tuk pour rejoindre à notre guesthouse. Là, nous récupérons les clés de notre chambre et déposons nos affaires. Une averse nous empêche de partir à la découverte de Chiang Mai et nous nous retrouvons coincées une petite demi-heure dans notre chambre, serrées l’une contre l’autre à écouter la pluie tomber. La saison des pluies approche en Thaïlande. Enfin l’averse se calme et nous partons explorer la ville. Quatre jours à Chiang Mai, c’est :

  • Arpenter la vieille ville fortifiée et ses temples, croiser bon nombre de jeunes moines bouddhistes vêtus de leur traditionnelle tenue orange et jouant sur des smartphones, déjeuner des pad thaï dans la rue assises sur des tabourets de fortune comme les locaux, plonger dans les rues animées le soir à la nuit tombée et se perdre dans la foule.
  • Découvrir le célèbre Night Bazaar, renier tous ses principes, manquer de se faire arrêter par la fashion police et acheter un pantalon en coton extra-large arborant pour motifs des éléphants. Je m’étais pourtant jurée que, moi vivante, jamais de la vie je ne porterai l’un de ces trucs ! En fait, c’est super confortable.
  • Rester sans voix devant le Wat Suan Dok et le cimetière des princesses et manquer de perdre la vue ! Ce temple situé à l’écart de la vieille ville sur la Suthep Road date du XIVème siècle et abrite les cendres des anciens souverains de Chiang Mai. Le lieu est superbe mais les monuments sont immaculés de blanc. La lumière du soleil qui se répercute dessus est éblouissante.
  • Grimper les 306 marches du Doi Suthep. Ce temple se situe à 16 kilomètres de Chiang Mai, à 1676 mètres d’altitude dans la montagne. Lorsque je l’ai visité, le temple était dissimulé sous un épais brouillard, ce qui ne gâchait rien à son charme. Au contraire ! J’ai adoré cette escapade dans la montagne après avoir passé plusieurs journées consécutives en ville, cela m’a fait un bien fou de « couper ».
  • S’initier aux bases de la cuisine thaï en prenant un cours dans l’une des écoles de la ville.
  • Partir en trek dans la montagne.

Chiang Mai blog voyage trekChiang Mai blog voyage trekChiang Mai blog voyage trek

Réserver 2 jours de trek à Chiang Mai

Nous participons à un trek de 2 jours et une nuit passée dans un village de montagne. Nous l’avons réservé sur Internet depuis Paris mais avec le recul je regrette de m’être précipitée. A Chiang Mai, le nombre d’agences de voyages ayant pignon sur rue est impressionnant. Nous aurions facilement pu réserver ce type de prestation sur place, la veille pour le lendemain, et à moindre coût. Conseil de sioux : ne vous précipitez pas ! Le nord de la Thaïlande est réputé pour ses treks. C’est une région montagneuse et verdoyante. J’ai hésité entre Chiang Mai et Pai, plus au nord et plus authentique selon les avis de voyageurs consultés mais Chiang Mai était moins éloignée et je souhaitais minimiser le temps passé dans les transports.
Chiang Mai blog voyage trekChiang Mai blog voyage trekChiang Mai blog voyage trek

Programme et logistique d’un trek en Thaïlande

Deux jours plus tard, un 4×4 vient nous récupérer à la guesthouse. Nous avons allégé notre sac pour l’occasion et laissé une bonne partie de nos affaires à l’hôtel. On retrouve un groupe de six personnes dans le véhicule. Les deux français, en couple, passent leur temps à se chamailler. Le californien engloutit tout sur son passage. Le canadien au crâne rasé est bodybuildé à l’extrême – je vois presque ses veines saillir de ses muscles – tandis que le second est un jeune homme de vingt ans, légèrement en retrait. Enfin, vient une jeune femme originaire du Kazakhstan. Elle porte un chapeau informe et ne cesse d’appliquer une lotion antiseptique pour les mains sur la plaie suintante qu’elle a sur la jambe – mes poils se hérissent à cette seule pensée. Tous ont la trentaine et parcourent l’Asie depuis plusieurs mois. Célia et moi faisons pâle figure avec nos deux petites semaines de vacances. Très vite, ils en viennent à parler des pays qu’ils ont visités, des lieux qu’ils ont surkiffé et à échanger leur Facebook – au cas où ils en viendraient à se trouver au même moment dans un autre pays.

Le trek est un forfait proposant les activités suivantes :

  • Visite d’une plantation d’orchidées
  • Promenade à dos d’éléphant le long de la rivière
  • 1h30 de marche dans la jungle thaï
  • Une nuit dans la montagne
  • 1h30 de marche au petit matin pour redescendre
  • Baignade dans une cascade
  • Rafting et bateau-bambou

Côté logistique, le forfait inclut les transferts depuis notre guesthouse ainsi que quatre repas, à base de riz, de légumes et de curry vert. Les boissons consommées ne sont pas prises en compte dans le forfait. L’hébergement se fait dans une maison en bois dans un village de montagne où sont entassés matelas, couvertures et moustiquaires. Notre groupe est arrivé dans le village aux alentours de 15 heures. Nous étions couverts de poussière et dégoulinants de sueur après une marche en plein soleil. Manque de chance, l’accès à l’eau était coupé. Je n’ai pu me doucher que quelques heures plus tard. Mais j’ai supporté sans broncher #warrior. Une fois arrivée dans le village, il n’y avait clairement RIEN à faire mais c’était un moment un peu hors du temps. Je discutais avec les gens du groupe, posais des questions aux guides, me promenais dans la jungle environnante ou je lisais tout simplement.

Chiang Mai blog voyage trekChiang Mai blog voyage trekChiang Mai blog voyage trekAvis et ressenti personnel sur le trek

Je suis assez mitigée quant à ce trek. La visite de la plantation d’orchidées et le bateau-bambou m’ont laissé de marbre. De plus, les bateaux-bambous étaient conduits par de bien trop jeunes enfants. Ca m’a mis très mal à l’aise – contrairement à mon guide local qui estimait normal qu’ils travaillent pour ramener de l’argent à leurs familles parce qu’ils étaient birmans. Si j’ai adoré le temps passé à marcher dans la montagne – la jungle thaï est magnifique – je n’ai pas retrouvé le plaisir que j’éprouve habituellement en faisant une randonnée, à découvrir des lieux exceptionnels et vivre une expérience authentique. Le temps accordé à la randonnée était très court et cette dernière sans difficulté particulière. J’aurais adoré qu’elle dure plus longtemps ! Et malheureusement, les chemins de marche sont battus et rebattus par les touristes. Nous étions en basse saison mais avons croisé beaucoup de groupes similaires au nôtre.

Même si cette expérience était unique, elle manquait un peu d’authenticité. Cependant, j’ai adoré découvrir la jungle, profiter du coucher de soleil dans la montagne, échanger des grimaces avec des enfants lors d’une halte dans un village, faire un feu de camps une foi la nuit tombée et dormir sous une tente de fortune.

Dormir dans la montagne à Chiang Mai : Check !

Tags from the story
, , , ,

3 Comments

  • Hello!

    J’ai fait exactement le même trek en 2012 (je reconnais tes photos) et j’ai eu la même impression que toi, ça reste un parcours pour touristes…Je pense qu’il vaut mieux aller vers Chiang Rai si on veut plus d’authenticité.
    Mais cela reste quand même une belle découverte de la jungle Thaï 🙂

    Globalement en Thaïlande, on peut tout réserver 1 ou 2 jours avant en ce qui concerne les activité touristiques. Pour les hébergements et les moyens de transports, cela dépend de la période de l’année… profite bien de la suite de ton voyage 🙂

    • Bonjour Anne Claire, Merci d’avoir partager ton expérience. C’était tout de même une belle ! Et puis, c’était la première fois que je participais à un trek, ça m’a donné envie de retenter l’expérience prochainement. Bonnes fêtes de fin d’année !

  • Bonjour à tous !

    J’étais à Chiang Mai il y a encore quelques jours ! Quel magnifique pays la Thaïlande..
    Cependant je voudrais également faire part de ma mésaventure ! Je me suis retrouvé dans un trek totalement touristique avec mon copain !

    Nous avions également réservé depuis la France avant de partir. Une fois arrivé, nous avons regretté car il y a de nombreuses agences à Chiang Mai…
    Nous avons eu le droit au bamboo rafting, aux élephants et avons marché à peine 3h…bref nous étions assez déçu.

    Nous avons rencontré un français à notre retour de trek. Il s’appelle Sebastien Bertrand ! Il est originaire des Alpes françaises ! Il a créer son agence de trail running et de trekking ! Nous sommes donc repartis pour 2 jours de trail avec lui atour de la chaîne de montagne de Chiang Dao ! Un endroit magnifique ! loin des axes touristiques, nous avons dormi chez l’habitant ! Rien à voir avec toutes ces agences qui sont légions à Chiang Mai !

    Je recommande Thailand Mountain Trail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.