Sukhothaï à vélo

Blog voyage Sukhothaï

Nous sommes parties en Thaïlande au mois de Mai 2015 pour un road-trip de deux semaines qui nous a conduit de la trépidante Bangkok aux plages de Koh Samui, en passant par la montagneuse Chiang Mai. Je me rappelle le sentiment qui m’habitait alors, un mélange d’excitation et d’appréhension. D’appréhension parce que je n’étais pas partie aussi “loin”, sur un autre continent, depuis un long moment, trop absorbée par mes entrainements de Roller Derby, mes matchs et ma “championnite aiguë”. Nous avons passé les premiers jours de notre road-trip dans la déstabilisante Bangkok où se côtoient immeubles modernes et bidonvilles, centres commerciaux luxueux et marchés de rue. Puis nous avons grimpé dans un bus et pris la direction de Sukhothaï, située à plus de quatre-cent kilomètres de là. En préparant l’itinéraire de ce road-trip, j’ai longuement hésité entre Sukhothaï et Ayutthaya, deux anciennes capitales du royaume de Siam classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Sur les conseils de Sophie, c’est Sukhothaï qui l’a emportée. Retour sur deux jours hors du temps dans le centre de la Thaïlande.

Blog voyage Sukhothaï

Blog voyage Sukhothaï

Blog voyage SukhothaïPRENDRE LA ROUTE : DE BANGKOK A SUKHOTHAÏ…

Orchid Hibiscus Guesthouse : Mueang Kao, Mueang Sukhothai District, Province de Sukhothaï 64210, Thaïlande

Il est à peine huit heures lorsque Célia et moi quittons notre guesthouse et nous enfonçons dans la rue déserte de Khao San Road. Il est encore tôt mais l’atmosphère est étouffante. Bangkok s’agite. Au carrefour, un embouteillage se crée. Les scooters slaloment entre les voitures. Les tuk-tuks freinent brutalement. Des hommes poussent à deux mains des chariots remplis de mangues fraîches et de noix de coco encore vertes tandis que les commerçants commencent à installer les étals sur lesquelles ils vendront des pantalons aux imprimés éléphants, arborés fièrement par de nombreux touristes. Des pantalons que j’ai décrié pendant la plus grande partie de mon road-trip avant de finir par en acheter un. Bouffant aux chevilles, il me donne l’air d’une hippie ! #BlogMode

Une fois arrivées à la gare routière, nous grimpons à bord d’un bus pour Sukhothaï. Le trajet est monotone, la route rectiligne. A midi, nous nous arrêtons sur une aire d’autoroute au milieu de nulle part. Dans les films, à ce moment-là, on entend le vent souffler et un nid de poule passe devant l’écran. Cette aire d’autoroute, c’est un peu ça… Pour déjeuner, on nous propose des plats à base de curry mais aussi du bœuf pimenté à l’extrême, accompagné de riz. J’ai la bouche en feu et les larmes aux yeux, à peine la première bouchée de viande avalée. Dans le bus, nous avons tué le temps comme on a pu avant d’atteindre Old Sukhothaï en milieu d’après-midi.

Le bus nous a déposé au beau milieu d’une route, devant un marché. On a commencé par se perdre ne sachant pas dans quelle direction aller pour récupérer les clés de notre guesthouse, l’Orchid Hibiscus Guesthouse. Quant aux locaux que nous avons arrêté – au bord du désespoir – ils ne nous ont pas plus avancé, nous envoyant même dans la mauvaise direction. True story…

Blog voyage Sukhothaï

Blog voyage Sukhothaï

SUKHOTHAÏ A VELO… VISITE HORS DU TEMPS !

Parc historique de Sukhothaï : Mueang Kao, Mueang Sukhothai District, Province de Sukhothaï 64210, Thaïlande

Au petit matin, je suis réveillée par les rayons du soleil, filtrant à travers le pas de la porte. J’ai mal dormi et je me sens toute fourbue. Si la guesthouse et notre bungalow regorgent de charme, les lits sont extrêmement durs et te laissent la désagréable impression d’avoir dormi sur une simple planche de bois. Lorsqu’on quitte le bungalow, la chaleur est là : étouffante. Mais après une semaine en Thaïlande, je commence à m’y habituer : vivre en short et avoir les cheveux qui frisottent sans aucune retenue, ça doit être ça le vrai sens de la vie. Le petit-déjeuner se compose de mangues fraîchement coupées, de miel récolté à même la ruche, d’une sorte de pâte de noix de coco servie dans une feuille de bananier, de jus de fruits pressés, de toasts et de café – Lorelai Gilmore sort de ce corps ! 

Nous sommes au mois de Mai. Cette période correspond à la basse saison touristique, aussi la guesthouse est déserte. L’endroit est tellement silencieux que j’ai l’impression de gêner par ma seule présence au mileu du jardin à la végétation luxuriante. Un couple de retraités français occupe un bungalow à l’opposé du nôtre. Nous échangeons brièvement quelques mots pendant le petit-déjeuner mais je les entends discuter à voix basse. Ils prennent leur temps et décident de rester une nuit de plus à Sukhothaï. Juste comme ça, pour profiter un peu plus de la ville.

Après le déjeuner, nous louons des vélos pour parcourir plus facilement le parc historique de Sukhothai où sont regroupés l’ensemble des vestiges de l’ancienne capitale du royaume de Siam. A l’entrée du parc, un homme dort dans son tuk-tuk, recroquevillé sur la banquette bleue. Seuls ses pieds dépassent du “véhicule”. Munies d’une carte du parc remise à l’entrée, on enfourche à nouveau nos vélos, on appuie un bon coup sur les pédales pour découvrir le Wat Mahathat, le principale temple du parc, fait de briques rouges, sur lequel veille un Bouddha de douze mètres de haut. Le parc est étrangement silencieux. Seuls quelques voyageurs solitaires parcourent les vestiges des temples Khmers. On est loin de l’ambiance survoltée et de la cohue régnant à Bangkok. Ici, tout n’est que calme et sérénité. Les vestiges des temples sont ornés d’éléphants taillés dans la pierre. Parfois, ils leur manquent une oreille. L’eau est présente un peu partout. Elle s’insinue entre les temples et les isole. Des amulettes sont dissimulées entre les racines d’arbres centenaires.

Blog voyage Sukhothaï Blog voyage Sukhothaï

Blog voyage Sukhothaï

PHRA ACHANA, CELUI QUI N’A PAS PEUR

Wat Si Chum : Mueang Kao, Mueang Sukhothai District, Province de Sukhothaï 64210, Thaïlande

Pour découvrir les autres merveilles historiques de Sukhothaï, nous franchissons les remparts du parc, ou plutôt ce qu’il en reste, et nous dirigeons vers le nord. Entre midi et deux, on s’arrête dans un boui-boui sur le bord de la route pour déjeuner. On nous sert deux plats à base de curry et des bières fraîches qui traînaient dans une glacière avant de reprendre la route vers le Wat Si Chum, une impressionnante statut représentant un Bouddha géant à l’abris de hautes murailles de pierres rouges. On le nomme “Phra Achana”, celui qui n’a pas peur. Sa main droite est tournée vers le sol. Elle symbolise sa victoire contre les forces du Mal.

Nous avons à nouveau enfourché nos vélos et quitté le parc, longeant la route jusqu’à notre guesthouse. En fin de journée, nous nous sommes à nouveau plongées dans l’agitation du petit centre-ville d’Old Sukhothaï, flânant dans la rue principale et entre les étales du marché. Ces dernières étaient recouvertes de poissons séchés, de fruits et de brochettes à cuire. Juste avant la tombée, de la nuit et une fois notre habituel pad thaï englouti, nous n’avons pu nous empêcher de pénétrer à nouveau dans le parc pour assister au coucher du soleil sur le Wat Mahathat et profiter une dernière fois de la sérénité offerte par les ruines des temples khmers. Le lendemain matin, nous reprenions la route pour Chiang Mai.

L’INDICE MARGUERITE & TROUBADOUR

Bière Bruges

L’EAU DE COCO

Ma nouvelle addiction ! On en trouve à chaque coin de rue. Il s’agit de jeunes noix de coco dont on boit l’eau à la paille.

Carbonnade Flamande

LE PAD THAÏ

Le plat le plus répandu en Thaïlande. Il est cuisiné à tous les coins de rues, parfois même sur des chariots ambulants.

Visite Bruges choco-Story

OU DORMIR A SUKHOTHAI ?

L’Orchid Hibiscus Guesthouse, un hôtel de charme dans un jardin à la végétation luxuriante. Ce lieu est totalement magique !

Tags from the story
, ,

6 Comments

  • L’agitation de Bangkok me rappelle un peu mon voyage en Chine en 2011, surtout le détail des plats pimentés 😉 Je ne suis jamais allée en Thaïlande, mais j’espère que j’en aurai l’occasion un jour, notamment pour voir les temples et m’éloigner de l’activité de la ville 🙂

  • Je ne sais pas si 2017 m’offrira l’occasion de découvrir l’Asie, mais une chose est sûre, bien qu’à la base pas plus que ça attirée par le continent (l’Afrique en numéro 1 :), tes photos me séduisent beaucoup ! Et j’me dit que si je venais à y voyager, j’aimerais voir la même chose qu’à travers tes yeux ♡

    • Bonjour Amélie ! Merci pour ton commentaire. Comme à chaque fois, ça me fait vraiment plaisir. 🙂 Je suis d’accord avec toi, l’Afrique est un continent que je rêve de plus en plus de découvrir. Entre Madagascar, la Namibie et l’Afrique du Sud, mon coeur balance !

  • Hello, je commence à me renseigner sur un éventuel séjour/road trip en Thaïlande avec mon mari pour février prochain…
    Nous partirions également 15 jours. Ton itinéraire me semble parfait pour nous car nous aimerions voir un bel ensemble du pays.
    J’hésite encore un peu pour la fin du voyage que nous aimerions reposant et paradisiaque : entre le sud-ouest et le sud-est. Mais d’après les quelques articles que ej lis, il vaut mieux aller sur Koh Samui / Pha Ngan / Tao, plutôt que Phuket et la région de Krabi… qu’en penses-tu ?
    Je te remercie par avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.