Copenhague, l’expérience danoise

blog voyage copenhague

C’est en Janvier dernier, alors que j’étais tranquillement installée dans un fauteuil, plongée dans l’obscurité d’une salle de cinéma, qu’est née mon envie de visiter Copenhague. Sur l’imposant écran du cinéma UCG dans lequel je traîne, les images du film “The Danish Girl” défilaient devant mes yeux. Le film raconte l’histoire de Lili Elbe, artiste danoise connue comme étant la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle au début du XXème siècle. Pendant près de deux heures, j’ai suivi la vie de Lili et de son épouse Gerda de Copenhague à Dresde, en passant par Paris. Si le film m’a plu, les séquences danoises m’ont totalement captivé avec leurs bicoques colorées, leur port, leurs canaux et leurs ruelles pavées. En sortant de la salle, emballée, j’ai lancé à Célia : “hey, j’irai bien à Copenhague un de ces quatre”. Quelques mois plus tard, nous réservions nos billets d’avion pour y passer le week-end du 15 Août en compagnie de nos amis Laëtitia et Cyril. Embarquez avec moi !

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

VENDREDI 12 AOÛT, ARRIVÉE À COPENHAGUE

20.00 – AEROPORT DE PARIS ORLY

Décollage imminent ! Célia et moi retrouvons Laëtitia et Cyril à Orly pour procéder à l’enregistrement. On croise les doigts pour être installés à proximité les uns des autres. Laëtitia, jolie blonde à la langue bien pendue, tente même de charmer l’agent de comptoir pour ne pas se retrouver seule au fond de l’avion, à côté des toilettes. Bingo ! Nous décrochons quatre places à l’avant de l’avion sur la même rangée. Avant d’embarquer, nous buvons une bière et passons la sécurité. Célia mâte les Jeux Olympiques à la télé, tandis que Laëtitia et moi – au grand damne de Cyril – partons flâner et tester les parfums au Duty Free. Après ça, je cocottais grave d’après Célia ! Je ne suis toujours pas sûre qu’il s’agisse d’un compliment…

23.45 – AIRBNB, BONJOUR !

Chez Dennis et Nathalie, appartement disponible à la location sur AirBnB.

Le vol est passé à vitesse grand V. En même temps, je me suis endormie comme une masse. C’est un peu mon super pouvoir : être capable de dormir n’importe où et dans n’importe quelle position (n’allez pas vous imaginer des trucs chelous, hein !). Une fois sortis de l’aéroport de Copenhague, nous nous payons le luxe d’emprunter un taxi pour rejoindre Nørrebro où Dennis nous attend. Dennis est notre hôte AirBnB. Pendant trois jours, il nous lâche son appartement, situé dans un quartier résidentiel et multiculturel de Copenhague, à proximité des transports en commun et des principaux commerces. L’appartement est agréable. La pièce à vivre est immense, claire et bien aménagée, dotée d’un balcon. Respect infini pour Dennis qui cumule les médailles de Triathlon et d’Ironman ! Tandis que Célia et moi préparons les lits, Cyril et Laëtitia partent en missions « bières et supérettes », de quoi se mettre bien, bien, bien pour le week-end.

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague street food

blog voyage copenhague

SAMEDI 13 AOÛT, PREMIERES IMPRESSIONS

10.00 – SHOPPING PARTY A ØSTERBRO

Samedi matin, je suis la première debout, excitée à l’idée d’arpenter la ville. Bon, il est 7h30… C’est en réalité un peu tôt pour tout le monde. Alors je prends mon mal en patience (même si j’ai envie de défiler dans les chambres en jouant du tambour, armée d’une casserole et d’une spatule de cuisine) et sors acheter le petit-déjeuner. Lorsque tout le monde est prêt, la vraie visite de Copenhague peut commencer ! Nous empruntons le bus pour descendre à la station de Nørrebro et nous diriger vers Østerbro. Les deux quartiers sont voisins. Le premier est un quartier multiculturel et branché, qui regorge de cafés cools, de boutiques vintage et de bars. Le second est plus huppé. On y trouve des allées piétonnes fermées à la circulation le week-end, de petits cafés au charme fou cachés dans des cours intérieures et de nombreuses boutiques pour des après-midis shopping ! Tandis que Laëtitia s’achète un mini-drapeau du Danemark qui ne la quittera plus du week-end, Cyril se fixe l’objectif de goûter au moins une fois l’un des hot-dogs danois vendus par les pølser vogner – camions à saucisses parfois végé – qui stationnent à tous les coins de rue.

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

11.00 – LA TOUR RONDE DE RUNDETÅRN

ILLUM, Østergade 52, 1100 København K, Danemark

Après avoir flâné dans les rues d’Østerbro, nous décidons de visiter la tour Rundetårn, un ancien observatoire d’astronomie. La visite coûte 25 DKK soit l’équivalent de 3,5€. La tour est recommandée dans tous les guides touristiques pour sa forme circulaire et son long corridor pavé en hélice. Une fois arrivée au sommet, j’ai pu profiter d’un super point de vue sur Copenhague. On y trouve aussi un très joli planétarium qui abrite encore, à l’heure actuelle, une lunette astronomique. Pour disposer d’un joli point de vue sur Copenhague, je vous conseille aussi :

  • La cathédrale Notre-Dame de Copenhague : la tour mesure 60 mètres de haut, presque deux fois plus que la tour Rundetårn, et l’accès est gratuit. Elle abrite quatre énormes cloches qu’un homme fait sonner tous les quarts d’heure. C’est très impressionnant de les voir s’animer. Des casques sont mis à la disposition des visiteurs pour assister à ce moment.
  • Le rooftop du grand magasin ILLUM : s’il me faut trouver un équivalent, je dirais qu’il s’agit d’une sorte de réplique des Galeries Lafayette avec d’innombrables marques haut-de-gammes. Au dernier étage, se trouve un rooftop branché où l’on peut déjeuner. L’accès au balcon en enfilade qui borde le rooftop est gratuit.

blog voyage copenhague street food

blog voyage copenhague street food

blog voyage copenhague street food

12.30 – LE MARCHE COUVERT DE TORVEHALLERNE

Torvehallerne, Frederiksborggade 21, 1360 København K

Pour déjeuner, nous repartons du côté de Nørrebro où se trouve le Torvehallerne, le plus grand marché couvert de Copenhague et le paradis des gourmands ! J’ai trouvé ça idéal pour manger sur le pouce car ça répond aux envies de chacun (pas facile parfois de partir en groupe) : des smørrebrod, la spécialité danoise par excellence, des sushis, des tapas et même une chaîne de restauration dédiée au régime paléo ! J’ai particulièrement aimé le concept de The Coffee Collective où Laetitia s’est arrêtée. Le café est cher – parlons sans filtre (ok, je sors…) – mais les grains sont torréfiés sur place. En face, une pâtisserie propose des gâteaux à tomber ! Cyril a d’ailleurs craqué pour des flodebolles, de la guimauve enrobée de chocolat.

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

15.00 – NYHAVN, SUR LES LIEUX DE TOURNAGE DU FILM « THE DANISH GIRL »

En début d’après-midi, changement d’ambiance, nous nous dirigeons vers le très touristique port de Nyhavn. C’est vraiment l’image carte postale de Copenhague, caractérisée par ses maisons aux couleurs vives et ses bateaux. Si vous vous souvenez du film « The Danish Girl », c’est dans ce quartier que vivent Einar/Lili et Gerda. Si le quartier est joli, il est en revanche beaucoup trop touristique et perd beaucoup de son charme. Nous ne nous y sommes pas beaucoup attardés.

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

17.00 – CHRISTIANIA & GREEN LIGHT DISTRICT

Nous avons continué à longer les canaux pour rejoindre Christiania où j’ai aperçu différents bateaux loués par des danois et équipés de barbecue et de tables pour prendre l’apéro. J’ai trouvé ce concept génial #passionapéro. Mais revenons-en à la visite du quartier de Christiania, un quartier auto-proclamé « ville libre ». Fondée dans les années 70, Christiania s’est développée en tant que communauté autogérée abritant squatteurs, chômeurs et hippies. Tout est étrange du côté de Christiania. D’un côté, il y a les jolis canaux bordés d’immeubles qui en font un quartier résidentiel, de l’autre, se trouve Green Light District, un quartier ultra-réglementé où la drogue est vendue à la vue de tous par des mecs cagoulés. Sweat à capuche et bandana, la tenue favorite du dealer ! On se balade au milieu de hangars et de maisons colorées, tagguées, dans un esprit très flower power. L’atmosphère est étrange, parfois hallucinante mais pas pesante.

blog voyage copenhague Cimetiere Assistens

DIMANCHE 14 AÔUT, LES LIEUX CULTES DE COPENHAGUE

09.30 – LE CIMETIERE ASSISTENS

Kapelvej 4, 2200 København N, Danemark

Deuxième jour sur Copenhague. Le soleil joue à cache-cache comme la veille. Le parapluie est dans le sac, la fine équipe est prête à braver les averses ! Il est à peine 9h30 mais Laëtitia joue avec son drapeau danois, Célia – en bonne orienteuse – scrute minutieusement la carte de la ville et Cyril reparle des hot-dogs à la saucisse. Ce matin, le programme est clair, on profite d’une éclaircie pour visiter le cimetière Assistens – où se trouve la tombe d’Andersen, le papa de la petite sirène. Le cimetière Assistens, c’est un peu l’équivalent du cimetière du Père Lachaise. Il s’agit d’un vrai poumon de verdure en plein centre-ville, abritant quelques tombes célèbres, où les danois viennent se promener et parfois même pique-niquer.

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

11.00 – LA TRES PETITE TOURISTIQUE SIRENE

Après avoir rejoint la station de Nørrebro en bus, nous traversons la ville à pieds en passant par le parc du château de Rosenborg, un château digne d’un conte de fée, et le palais royal où la relève de la garde s’effectue à 11 heures tapantes avant de rejoindre la célèbre statue de la petite sirène. Pas d’attente… En vrai, c’est un peu chiant à faire. 1) La statue est minuscule. 2) Elle se trouve à l’autre bout de la ville, dans un coin paumé. 3) C’est envahi par des bus remplis de touristes asiatiques. 4) Au moment où j’allais prendre une photo sans touriste, un kayakiste est venu se planter juste derrière ! Bref, j’étais vénère…

blog voyage copenhague street food

blog voyage copenhague street food

13.00 – PAPIROEN, LE TEMPLE DE LA STREET-FOOD

Papirøen/The Paper Island, Warehouse 7 & 8, Trangravsvej 14, 1436 Copenhagen K

Entre midi et deux, nous repartons déjeuner du côté du port de Nyhavn. Sur l’autre rive, face à l’Opéra de Copenhague, nous avons repéré la veille le marché de Papiroen, le temple de la street-food ! Les stands sont installés dans un ancien complexe industriel. On peut manger ce qu’on veut : burgers, fish and chips, pizzas, tacos mexicains, etc. La cuisine est de qualité mais surtout, il est possible de manger à petit prix – le coût de la vie est cher au Danemark. A l’extérieur du complexe, on s’installe autour d’immenses tables en bois qui confèrent à l’endroit un côté convivial. De la musique résonne à travers des enceintes et des transats font face à la mer.

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

blog voyage copenhague

14.00 – PROMENADE LE LONG DES CANAUX À COPENHAGUE

On profite du beau temps revenu pour flâner un peu le long des canaux et dans les ruelles situées entre le Château de Christiansborg, le siège du parlement danois, et la NY Carlsberg Glyptotek. J’apprécie énormément me promener dans les rues de Copenhague et prendre le temps de flâner devant les boutiques, les cafés sur deux étages et les maisons colorées. J’ai beaucoup aimé Copenhague parce qu’il s’agit d’une ville à taille humaine, avec un riche patrimoine culturel et architectural. On peut la traverser à pieds d’un bout à l’autre si on le souhaite même si la majorité des danois se déplacent à vélo. Les habitants passent des heures assis au bord des canaux, à discuter à la terrasse des cafés ou à pique-niquer dans les parcs. D’ailleurs, les terrasses des restaurants et cafés sont équipées de plaids et proposent parfois des boulodromes pour jouer à la pétanque. La ville est aussi très « kid-friendly ». D’après ce que j’ai compris, les danois terminent leurs journées de travail assez tôt pour pouvoir consacrer du temps à leurs enfants.

blog voyage copenhague Carlsberg

blog voyage copenhague Carlsberg

blog voyage copenhague Carlsberg

blog voyage copenhague Carlsberg

17.00 – LA DEMESURE DES INDUSTRIES CARLSBERG

Gamle Carlsberg Vej 11, Copenhague 1799, Danemark

En fin d’après-midi, nous empruntons un train – une sorte de RER – et descendons à l’arrêt nommé Carlsberg pour une visite des usines du quatrième brasseur mondial. Quand on a déjà visité une brasserie, la visite représente peu d’intérêt car les procédés et secrets de fabrication livrés au public se ressemblent. Mais pour son architecture, les locaux de l’ancienne brasserie Carlsberg sont à ne pas manquer car tout a été construit dans la démesure comme en témoignent les deux éléphants taillés dans la pierre encadrant l’entrée de l’usine. Les sculptures sont également bourrées de références mythologiques. Côté shopping, Cyril a craqué pour un caleçon et des chaussettes estampillées « Carlsberg ». J’attends encore le défilé de mode !

blog voyage copenhague Tivoli

blog voyage copenhague Tivoli

blog voyage copenhague Tivoli

blog voyage copenhague Tivoli

blog voyage copenhague Tivoli

19.00 – LE TIVOLI A LA TOMBEE DE LA NUIT

Vesterbrogade 3, 1630 København, Danemark

En fin de journée, le ventre rond des deux verres de bière inclus dans le ticket d’entrée de notre visite des brasseries Carlsberg, nous nous sommes dirigés vers le Tivoli, un parc d’attractions situé en plein cœur de Copenhague, à deux pas de l’hôtel de ville. Ouvert en 1843, il s’agit de l’un des plus vieux parcs d’attraction au monde. A l’intérieur, on trouve des montagnes russes modernes, des manèges d’antan, des machines à sous, des stands de tir ou de pêche aux canards rappelant les kermesses, des trains fantômes, un labyrinthe de verre ou encore des autos tamponneuses. Nous évoluons au sein d’univers dédiés à l’Orient : théâtre chinois, restaurant rappelant le Taj Mahal, lanternes chinoises, ambiance des mille et une nuits. Sur l’esplanade principale, l’été, un écran géant diffuse des films en anglais, sous-titrés en danois. Ce soir-là : Rocky. Les gens sont installés sur des bancs ou dans des transats, des plaids laissés à leur disposition. A la nuit tombée, avec son jardin, ses lumières et ses attractions, il se dégage du Tivoli une ambiance très romantique ! Un joli coup de cœur pour moi.

Je m’arrête ici avec ces deux premiers jours de récit car je souhaite vous parler un peu plus du troisième où nous sommes partis en bord de mer à l’écart de la ville. A chaque fois que je voyage, j’adore m’octroyer une escapade un peu plus « nature » et Copenhague n’a pas dérogé à la règle. Pour dénicher des bonnes adresses, la ville de Copenhague met à disposition des voyageurs un guide gratuit nommé Curator. Il est très bien fait. Il propose des idées d’itinéraires, la liste des expositions et festivals mais aussi des interviews de locaux livrant leurs spots favoris. On se retrouve bientôt pour la suite du récit ! Certaines photos postée dans cet article ont été prises par le très talentueux Cyril.

14 Commentaires

  1. 29 août 2016 / 8 h 50 min

    Magnifique ville, ça donne vraiment envie

  2. 29 août 2016 / 12 h 31 min

    Superbes clichés, j’aime tellement cette ville! J’ai très très envie d’y retourner, je suis aussi fan de la ville en elle-même que de son mode de vie.

    • Laurélen
      1 septembre 2016 / 20 h 47 min

      Bonjour Laura ! Cette ville a vraiment beaucoup de charme ! Un vrai coup de coeur 🙂 Mais ça tient beaucoup à sa « petite » taille et à la diversité des activités culturelles proposées !

  3. 29 août 2016 / 18 h 42 min

    Tes photos sont très belles ! La ville semble avoir une architecture qui nous plairait et franchement, bien plus intéressante que la petite sirène ! Mention pséciale pour les spécialités culinaires que tu as immortalisé, surtout les hot-dogs danois, cela donne faim 🙂 !

    • Laurélen
      30 août 2016 / 20 h 57 min

      Ahlala, j’aurais pu passer mon week-end à manger ! Entre la street-food qu’on peut trouver un peu partout et le nombre indécent de petits cafés proposant des latte et des pâtisseries… C’était dur de résister !

  4. 29 août 2016 / 23 h 26 min

    J’aime beaucoup tes photos et la façon dont tu as rédigé ton article, ça donne vraiment envie d’aller découvrir cette jolie ville !

  5. 29 août 2016 / 23 h 43 min

    J’ y suis allée l’année dernière et j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette ville ♥

  6. 30 août 2016 / 10 h 36 min

    Ton article tombe à pic car je pars jeudi !!!
    J’ai tellement hâte. Et ton article me donne encore plus envie d’y aller 🙂
    Tes photos sont très jolies.

    • Laurélen
      30 août 2016 / 13 h 46 min

      Bonjour Léa ! J’ai vu ça sur ton instagram ! Je te souhaite un très bon voyage, profite bien de cette si jolie ville 😀

  7. 2 septembre 2016 / 12 h 35 min

    Très joli ton reportage ! Le tout est vraiment intéressant. On vient de s’installer à Copenhague, et certains endroits me parlent et d’autres vont m’inspirer une petite visite. 😉 Bravo !

    • Laurélen
      12 septembre 2016 / 22 h 01 min

      Bonjour Véronique ! Je suis sûre qu’en tant que locale, tu t’approprieras la ville et nous feras découvrir ses multiples facettes à travers de jolis articles sur The Beauty is in the Walking. A bientôt !

  8. 17 octobre 2016 / 3 h 45 min

    ouuuuh street food et vos plats m’ont donné l’eau à la bouche !! Encore une fois très belles photos 🙂

  9. 20 octobre 2017 / 17 h 02 min

    Mais … où est la petite sirène ?!? Ahaha, je suis un peu déçue de ne pas l’avoir vu … mais l’avantage, c’est que ça me donne une vraie raison d’aller à Copenhague :p

    • Laurélen
      21 octobre 2017 / 1 h 47 min

      Ah ah ! Mais il y a tout plein d’autres raisons d’aller à Copenhague à commencer par ses coffee shops trop mignons 🙂 Mets ça sur ta liste des « pour » ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *