Visiter Ushuaïa et la Terre de Feu en quelques jours, city-guide et bonnes adresses

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Après deux jours de bus, du village de Perito Moreno à la Terre de Feu en passant par Rio Gallegos, nous posons le pied à Ushuaïa, la ville du bout du monde. D’ailleurs, ici, chaque commerce, musée ou café se targue d’être le plus austral. C’est peut-être le principal attrait touristique de la ville ! Le long du port, on trouve le célèbre panneau « Ushuaïa – Fin del mundo » alors que l’office de tourisme tamponne généreusement les passeports des voyageurs à l’effigie d’un phare ou d’un manchot estampillés « fin du monde ». Et nous n’avons pas fait exception !

La ville est colorée, coincée entre le canal du Beagle et la chaîne de montagnes Darwin. Les sommets sont encore enneigés tandis que les maisons ont commencé à grignoter la forêt en poussant à flanc de montagne. Si elle s’étend et gagne peu à peu du terrain, Ushuaïa ne compte tout de même qu’une rue principale où se mêlent boutiques de souvenirs, cafés et restaurants, agences de voyages, Duty Free et équipements de montagnes : l’avenue San Martín.

Il ne faut pas se leurrer : Ushuaïa est une ville qui vit du tourisme. Chaque jour, des paquebots de croisière débarquent dans le port. Et on identifie bien vite les voyageurs américains, lunettes de soleil polarisées vissées sur le nez, lovés dans leurs confortables anoraks, des sacs de souvenirs pleins les mains. Honnêtement, Ushuaïa est une ville chère qui fait mal au budget d’un voyageur au long court. Il est difficile de trouver une nuit dans le dortoir d’une auberge de jeunesse à moins de 20€.

Mais Ushuaïa m’a surprise par la diversité des activités proposées. C’est une ville dont je n’attendais pas grand chose et qui, ne faisait pas du tout partie de l’itinéraire initial de mon voyage au long court. Vous trouverez une fois sur place trois types d’activités : la navigation sur le canal du Beagle, les randonnées facilement accessibles à la journée et la découverte de la région à pieds ou en kayak. Ces activités sont idéales pour découvrir la ville en trois ou quatre jours et se familiariser avec les paysages désolés de la Terre de Feu.

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

NAVIGUER LE LONG DU CANAL DE BEAGLE

Il s’agit de l’excursion la plus populaire à Ushuaïa ! Le long du port s’amassent une dizaine de petites cabanes colorées. C’est là que vous trouverez les agences proposant des navigations sur le canal de Beagle. L’excursion la plus répandue dure à peu près six heures.

On quitte le port au petit matin pour une navigation le long du canal entre les îles où nichent des colonies de cormorans et traînassent des lions de mer jusqu’au phare « Les Éclaireurs ». Avec ses rayures rouges et blanches, c’est LA carte postale d’Ushuaïa. La deuxième étape se fait sur l’île Martillo où des manchots ont élu domicile. Nous avons choisi une agence qui nous permet de nous promener sur l’île pendant une heure. Au mois de novembre, les manchots sont en pleine nidification. S’il y en a peu sur la plage, c’est passionnant de les observer dans leur habitat naturel en train de couver. Piratour est la seule agence qui dispose d’un droit d’accès sur l’île. Les visites sont strictement encadrées afin de ne pas déranger ou brusquer les manchots. Il n’y a pas plus de vingt personnes à la fois sur l’île et chaque voyageur doit se tenir à quelques mètres de distance des animaux.

Enfin pour la derrière étape de la journée, nous avons découvert l’estancia Haberton, la première estancia de la Isla Grande de la Terre de Feu, fondée au XIXe siècle par Thomas Bridge, un missionnaire anglais. Le panorama est tout simplement superbe. Collines verdoyantes, maisons et hangars assortis par leur construction : la structure de zinc est peinte en blanc, toits rouges et portes vertes… L’estancia, qui s’est développée autour de l’élevage de moutons, est aujourd’hui exploitée pour le tourisme et propose la visite, en supplément du prix de l’excursion, d’un musée renfermant des ossements d’animaux marins.

INFORMATIONS PRATIQUES

Nous avons réservé notre excursion via l’agence Piratour. C’est la seule agence qui propose de débarquer sur l’île Martillo et de découvrir les animaux dans leur habitat naturel pendant une heure. Cette promenade est encadrée et seulement vingt personnes peuvent débarquer sur l’île au même moment aussi le prix s’en ressent. Le coût de l’excursion est de 2700 ARS par personne. La visite du musée de l’estancia Haberton coûte quant à elle 290 ARS, non compris dans le prix de l’excursion.

Si vous recherchez une excursion plus confidentielle, évitez les grosses agences du type Rumbo Sur. Los Tres Marias propose une excursion à l’écart des îles les plus exploitées par le tourisme à bord d’un voilier ainsi qu’une randonnée sur l’île H où nichent des colonies de cormorans.

Blog voyage Ushuaïa Terre de feuRANDONNEES DANS LES ENVIRONS D’USHUAÏA

LE GLACIER MARTIAL

Ushuaïa est l’une des rares villes situées au pied d’un glacier. Malheureusement le glacier Martial n’est pas très impressionnant puisqu’il ne cesse de reculer. Le jour où nous nous sommes lancées dans cette randonnée nous n’avons d’ailleurs pas vu la moindre trace d’un sérac, enseveli sous une épaisse couche de poudreuse. La randonnée est tout de même très agréable puisqu’elle permet de profiter d’un beau panorama sur le canal de Beagle, le Mont Olivia ou encore sur la chaîne de montagnes de l’île de Navarino au Chili. Par ailleurs, cette randonnée n’est pas très exigeante. Elle est accessible à tous.

INFORMATIONS PRATIQUES

Depuis le centre-ville d’Ushuaïa, il vous faudra 4 heures aller-retour pour parcourir cette randonnée à pieds dans son intégralité. Le chemin menant au glacier est très bien indiqué. En arrivant à pieds du centre-ville, il vous suffit de suivre l’avenue Luis Fernandez. Arrivé devant l’hôtel “Alto Ushuaia”, suivez les marqueurs jaunes indiquant le « camino del glaciar ». Il est aussi possible de se rendre en taxi jusqu’en bas de la piste de ski du glacier El Martial. À partir de ce point, il vous faudra 40 minutes pour rejoindre le glacier.

LA LAGUNA ESMERALDA

La randonnée qui mène à la Lagune Esmeralda est l’une des randonnées les plus populaires à Ushuaïa. Il s’agit d’une randonnée de 9 kilomètres, réalisable en 4 heures de marche aller-retour, qui mène les voyageurs au pied d’une lagune aux beaux reflets turquoises au bord du glacier Ojo del Albino. Le sentier est bien balisé mais il faut par moment progresser dans la tourbière, une zone humide dans laquelle mes pieds ont eu vite fait de s’enfoncer.

INFORMATIONS PRATIQUES

Le point de départ de la randonnée se trouve à une dizaine de kilomètres d’Ushuaïa. Des minibus partent chaque jour du parking qui fait office de gare routière et situé le long du port. Le trajet coûte 350 ARS par personne. Cependant les minibus démarrent avec un minimum de trois passagers à bord.

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Blog voyage Ushuaïa Terre de feuLE GLACIER VINCIGUERRA

La veille, il a neigé sur les montagnes d’Ushuaïa si bien qu’au petit matin, le sentier de randonnée sur lequel nous progressions était recouvert d’une épaisse poudreuse ! La randonnée n’est pas compliquée mais elle est tout de même plus exigeante que la randonnée vers la Laguna Esmeralda avec un dénivelé positif  640 mètres. La première heure, malgré la signalisation, nous nous sommes égarées et avons marché dans de la tourbière. Nos pieds étaient trempés et nos chaussures recouvertes de boue !

À la mi-Novembre, nous avons parcouru les 45 dernières minutes de marche vers la lagune dans une épaisse poudreuse tandis que la lagune était encore gelée. Malgré tout, la glacier Vinciguerra reste ma randonnée favorite à Ushuaïa.

INFORMATIONS PRATIQUES

Depuis Ushuaïa, il faut prendre un taxi qui vous déposera au point de départ du sentier de randonnée de la Laguna de los Témpanos. Il vous suffit de mentionner le nom du glacier Vinciguerra, les chauffeurs sont habitués. La course coûte 200 ARS. L’accès à la randonnée est gratuite. La randonnée dure 7 heures aller-retour. Elle est très fléché. Pour regagner le centre-ville d’Ushuaïa, vous trouverez à 50 mètres du point de départ de la randonnée un café nommé « Los Humedales » où le gérant vous proposera gratuitement d’appeler un taxi.

RANDONNÉE DE L’ESTANCIA TÚNEL

L’estancia Túnel est une estancia isolée à demi-abandonnée sur les rives du canal de Beagle. À l’origine, cette estancia tenait lieu de scierie et fut l’une des premières en activité le long du Beagle. C’est également là qu’ont été découverts d’anciens vestiges tels que des grattoirs ou des pointes de flèches et de harpons ayant appartenu aux Yamanas, les ethnies peuplant autrefois la Terre de Feu. Le sentier suit ce qu’on appelle le « Camino Playa Larga » sur près de 9 kilomètres en passant par l’estancia Río Olivia et un petit phare situé sur la «  Punta Escarpados ». C’est un lieu peu connu des voyageurs et à l’écart des principales attractions touristiques d’Ushuaïa où les argentins se rendent le week-end pour camper. Depuis l’estancia Túnel, il est possible de poursuivre la randonnée sur 10 kilomètres supplémentaires vers l’estancia La Segunda pour un trek de 38 kilomètres aller-retour.

INFORMATIONS PRATIQUES

Prenez le bus B et demandez au conducteur de vous déposez au début du chemin Playa Larga où débute la randonnée côtière vers l’estancia Túnel. Le chemin de randonnée fait 6 kilomètres aller-retour et dure 4 heures. Il est réputé pour être facile. La piste est balisée et il n’y a pas de frais d’entrée.

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

VISITER LE PARC NATIONAL DE LA TERRE DE FEU

Nous avons décidé de passer une nuit en camping dans le parc national de la Terre de Feu. L’entrée du parc est assez chère aussi nous avons décidé de rentabiliser notre séjour au maximum ! La navette nous a déposé au seul camping disponible, situé à deux pas de la Laguna Verde. Nous avons alors posé notre tente au pied d’une rivière où une horde de chevaux sauvages est venue s’abreuver. La première journée nous avons suivi les sentiers de randonnée de la Laguna Verde et Laguna Negra. Le lendemain, nous avons parcouru le sendero Costal, une randonnée de 8 kilomètres, afin de reprendre la navette et de rentrer à Ushuaïa. Mon avis sur le parc est assez mitigé. Certes l’environnement est très beau mais les randonnées ne sont pas très longues et s’apparentent davantage à de petites promenades le long des rivières. Il est tout à fait possible de visiter le parc en une journée, voir une demi-journée si vous n’avez pas beaucoup de temps devant vous.

INFORMATIONS PRATIQUES

Comme pour la laguna Esmeralda, les minibus stationnent le long du port sur le parking qui fait office de gare routière. Le transport aller-retour coûte 40 ARS. Le minibus dépose les voyageurs dans le parc à trois points distincts et les récupèrent dans l’après-midi aux mêmes endroits. L’entrée du parc national de la Terre de Feu coûte 350 ARS. Attention, le camping s’apparente plus à du camping sauvage. Il n’est pas possible de louer des tentes ou des duvets. En revanche, il est possible d’apporter du charbon d’ushuaia pour faire des feux de camps.

UNE EXCURSION À PUERTO WILLIAMS AU CHILI

Si Ushuaïa est la ville du bout du monde, Puerto Williams est le village le plus austral au monde. Il compte à peu près deux mille habitants, un port de pêche, une école et trois restaurants. Puerto Williams est le point de départ du trek Les dents de Navarino, une randonnée d’une quarantaine de kilomètres qui se parcourt en quatre ou cinq jour, entre décembre et février, dans des conditions climatiques parfois difficiles. L’orientation sur cette randonnée est réputée difficile. Cependant l’office de tourisme met à la disposition des randonneurs un guide complet détaillant l’ensemble des étapes, coordonnées géographiques incluses.

L’autre attrait de Puerto Williams est son musée dédié à la culture Yamanas, en s’appuyant sur des témoignages des derniers membres de la communauté et sur les photographies de Martín Gusinde.

INFORMATIONS PRATIQUES

Deux compagnies proposent de traverser le canal de Beagle jusqu’à l’île Navarino dont Rumbo Sur, l’une des principales agences de voyage d’Ushuaïa.  Le bateau quitte le port chaque matin à 10 heures. La traversée du canal dure une demi-heure avant de débarquer à Puerto Navarino. Là, un transfert en voiture est organisé pour vous conduire à Puerto Williams à une heure de là. Le transport coûte 120 USD par personne. Il faut réserver la veille pour le lendemain.

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

MES BONNES ADRESSES À USHUAÏA & PUERTO WILLIAMS

Ce city-guide ne serait pas complet sans quelques adresses en Argentine et au Chili à partager avec vous.

  • KAUR : Situé sur l’Avenue San Martín, Kaur est un restaurant charmant au cadre très agréable. Vous y trouverez un très bon rapport qualité-prix. La carte est riche mais la spécialité de la maison c’est la soupe au lait de coco et à l’araignée de mer. Un délice !
  • BALCARCE : Un café sympathique situé sur l’avenue San Martín. C’est l’occasion de goûter un Submarino, un verre de lait chaud dans lequel on fait fondre une barre de chocolat, des Alfajores, des biscuits au Dulche de leche, ou un Rogel, une sorte de millefeuille à la confiture de lait.
  • CAFÉ PUERTO LUISA : Situé sur le petit port de Puerto Williams, Puerto Luisa, c’est le café le plus austral ! Les gâteaux sont faits maison, la vue sur le canal de Beagle est à tomber et… C’est l’un des rares endroits sur l’île où l’on trouve du wifi !
  • REFUGIO EL PADRINO : El Padrino est une pension de famille chilienne par l’adorable Cécilia sur l’île de Navarino. La literie est très simple, la décoration aussi mais chez Cécilia, je me suis sentie « chez moi ». C’est aussi l’une des auberges les moins chères de Puerto Williams. La nuit coûte 15 000 pesos chiliens par personne.

Comme vous l’aurez compris, Ushuaïa est une ville qui nous a surprise et charmé malgré sa forte affluence touristique et ses prix élevés. Si vous descendez en Terre de Feu, mon conseil est de passer trois jours à Ushuaïa pour coupler une navigation le long du canal de Beagle, une randonnée à la journée et la visite du Parc National de la Terre de Feu. Vous voyagez à travers l’Argentine ? Retrouvez tous mes articles pour organiser votre séjour.

EPINGLER CET ARTICLE

Blog voyage Ushuaïa Terre de feu
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

9 Comments

  • Merci pour cet article super complet ! Je n’imaginais pas qu’Ushaïa puisse être aussi chère mais en même temps ton article m’a encore plus donné envie de visiter le coin, les randonnées ont l’air magnifiques. J’avoue que visiter l’île des manchots me gênerait un peu, on ne sait jamais à quel point c’est effectivement bien encadré. 20 personnes ça paraît quand même beaucoup mais bon je ne connais pas la superficie de l’île. En tout cas à te lire tu as l’air d’avoir trouvé ça plutôt bien encadré c’est un peu rassurant 🙂 Je garde ton article sous le coude pour le jour où je pourrais visiter la Fin del Mundo !

  • Les photos sont très belles et les randonnées font envie (bon les pieds dans la tourbière un peu moins !) – je n’ai pas bien compris, vous avez campé ? Vous n’avez pas eu trop froid ? L’équipement doit être quand même assez spécialisé j’imagine…

    • Hello Lauriane ! Oui, on a campé une nuit dans le parc national de la Terre de Feu. On est parties en Amérique du Sud avec l’intégralité de notre matériel (une tente 3 saisons, des matelas de bonne qualité et des duvets chauds, chauds, chauds). Sur nos 5 mois, on a passé 1 mois entier à dormir en tente ! Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.