Voyage en Argentine : budget, itinéraire et coups de coeur

Voyage en Argentine : budget, itinéraire et coups de coeur

Début Octobre, Celia et moi traversons pour la première fois la frontière argentine pour séjourner dans la région de Salta et Jujuy au nord-ouest du pays. A partir de cet instant, nous n’aurons de cesse d’aller et venir entre l’Argentine et le Chili, de Mendoza à Ushuaïa, avant de terminer notre périple sud-américain de cinq mois dans la vibrante Buenos Aires. Ce voyage sera pour nous l’occasion de partir à la découverte de l’incroyable glacier du Perito Moreno, d’affronter les conditions climatiques (pourries) d’El Chalten mais de randonner quand même et d’engloutir une quantité non identifiée d’empanadas. Vous trouverez dans cet article l’itinéraire emprunté mais aussi tous nos conseils pour découvrir le pays et organiser votre voyage.

L’Argentine nous aura offert une grande diversité de paysages et d’activités. La région de Salta et Jujuy au nord-ouest du pays est une région aride faite de déserts de sel infinis et de canyons colorés jonchés de cactus. A l’opposé, la Patagonie est faite de sommets déchiquetés par des vents violents et de routes à n’en plus finir traversant des no man’s land ponctués d’estancias. Sans parler des glaciers qui jalonnent le sud du pays comme le Perito Moreno ou le Viedma. Les superlatifs ne seront jamais assez forts pour décrire ce que l’on ressent devant ces géants de glace. Quelle claque !

L’Argentine nous aura aussi moins dépaysé que ses voisins sud-américains. Car ici, tout est « facile ». En fait, je dirais que le développement économique de l’Argentine est plus avancé et, de ce fait, le gap culturel est moins important. A peine arrivées, nous retrouvons vite nos repères et réflexes « européens ». Les marchés de rue sont moins nombreux qu’en Bolivie, on préfère – de loin – faire nos courses dans les enseignes du groupe “Carrefour” afin de dévaliser le rayon “fromages”. Lorsqu’on prend possession d’une chambre d’hôtel, on ne se demande plus si, oui ou non, nous aurons de l’eau chaude pour la douche. Spoiler : c’est oui, à coup sûr !

Quoiqu’il en soit, l’Argentine inspire. Traverser le pays en longeant la mythique Ruta 40. Observer les baleines depuis la Péninsule de Valdès. Se prendre pour un Gaucho dans une estancia. S’initier au tango à Buenos Aires. Marcher sur la péninsule du glacier Viedma. Manger une empanadas achetée dans une station essence au beau milieu de nulle part… L’Argentine appelle à l’aventure et à la découverte de nouveaux horizons.

Buenos Aires Blog voyage

Blog voyage Argentine
Buenos Aires Blog voyage
Buenos Aires Blog voyage

L’ITINERAIRE DE NOTRE VOYAGE EN ARGENTINE

BUENOS AIRES, SUR UN AIR DE TANGO

Buenos Aires est une capitale démesurée, faite de quartiers aux ambiances radicalement différentes. Nous aurons passé quatre jours dans la ville. Notre ambition n’était pas de tout visiter mais plutôt de nous imprégner de l’ambiance de la capitale argentine et de flâner dans ses quartiers comme San Telmo, la Boca et Palermo. San Telmo, c’est le quartier historique de Buenos Aires. Il regorge de terrasses, de petites places ombragées et d’antiquaires. En déambulant dans ses ruelles, vous tomberez sans doute sur quelques danseurs de tango ! La Boca est le quartier touristique par excellence. Cependant le quartier a mauvaise réputation et il n’est pas conseillé de quitter « El Caminito », un ensemble de trois rues hautement touristiques. Mais c’est bien dommage car la Boca est un quartier populaire et très coloré composé de Conventillos, de petites habitations situées au coeur d’un même immeuble et ouvertes sur une cour intérieure. Pour notre part, notre quartier préféré reste Palermo, un quartier hipster qui m’a énormément rappelé New-York avec ses boutiques de créatures, ses librairies à chaque coin de rue et ses bâtiments en briques rouges. Si vous disposez d’un peu plus de temps sur place, sachez qu’il est possible de partir à la journée découvrir Tigre ou de prendre le ferry pour Colonia Del Sacramento en Uruguay.

PLUS D’INFOS :

SALTA & JUJUY, PLONGEE AU CŒUR DU FAR WEST

Le nord-ouest argentin est une région aride et désertique, faite de salar et de canyons infinis aux frontières de la Bolivie et du Chili. La culture andine est ici très forte avec toutes les images d’Epinale qu’elle véhicule : lamas, communautés indiennes, ruines incas et artisanat traditionnel. Salta est sans nul doute LA ville plebiscitée par les voyageurs avec son architecture coloniale et son patrimoine. On y trouve un musée dédié à la culture inca qui conserve les momies de trois enfants sacrifiés retrouvés dans la montagne. C’est aussi le point de départ d’excursions vers le village de Purmamarca, la Quebrada de Humahuaca, un canyon réputé pour ses quatorze couleurs, et les “Salinas Grandes”, un désert de sel. Nous avons adoré cette région car, en plus des merveilleux paysages, nous sommes parties randonner en autonomie pendant quatre jours entre Tilcara et San Francisco. Ce trek inoubliable nous aura permis de dormir dans une école au milieu de nulle part et de vivre une expérience authentique au plus près des locaux.

PLUS D’INFOS :

MENDOZA & LA ROUTE DES VINS

Nous n’aurons passé que deux jours à Mendoza car notre idée était de visiter un vignoble et de parcourir la route des vins. En dehors de ça, il n’y a pas grand chose à faire dans la ville même si elle compte quelques jolies places et rues piétonnes agréables. Par ailleurs, l’Aconcagua, le plus haut sommet d’Amérique du Sud, se trouve à plusieurs heures de route et nécessite un permis de randonnée pour lequel vous devrez casser votre tirelire… Du coup, à peine arrivées, nous avons pris la direction de Maipu, à vingt minutes du centre-ville, facilement accessible en tramway. En plus, on n’a pas forcément tenu à s’attarder dans Mendoza car on a pioché le mauvais AirBnB (celui un peu glauque où tu te demandes si tu vas vraiment utiliser la salle de bain ou pas). Pour en revenir à Maipu, c’est le départ de la route des vins, un itinéraire de 12kms, réalisable à vélo, le long d’une route bordée de vignes et de bodegas. Dès votre descente du tram, vous tomberez nez-à-nez avec l’Office du Tourisme qui vous fournira une carte de la ville regroupant les différentes bodegas à visiter mais aussi leurs horaires d’ouverture.

BARILOCHE & LA REGION DES 7 LACS

Dans le parc nation de Nahuel Huai, San Carlos de Bariloche – ou Bariloche pour les intimes – se situe sur les berges du lac du même nom, bordé de montagnes, de forêt de sapins et de chalets rappelant la Suisse – où plutôt l’image qu’on se fait de la Suisse car je n’y ai jamais mis les pieds ! Comble du folklore local, il est possible de se faire tirer le portrait en compagnie d’un Saint-Bernard devant l’hôtel de ville. En hiver, les stations de ski des alentours accueillent une clientèle argentine et chilienne. En été, Bariloche est une destination de villégiature plébiscitée. Pour notre part, on était là pour sillonner en voiture la mythique route des 7 lacs de Villa La Angostura à Villa Traful en passant par San Martin de Los Andes. Pour se faire, nous avons réservé trois nuits à Bariloche et 2 nuits à San Martin de Los Andes afin de parcourir tranquillement la route, de marcher un peu et de profiter des beaux panoramas. En retour à Bariloche, nous avons profité du temps qu’il nous restait pour découvrir le parc national de Llao Llao et randonner jusqu’au refuge Frey.

Blog voyage Argentine

Voyage en Argentine : budget, itinéraire et coups de coeur

Voyage en Argentine : budget, itinéraire et coups de coeur
Blog voyage Ushuaïa Terre de feu

EL CHALTEN, CAPITALE DU TREKKING ET DE LA RANDONNÉE

El Chaltén est une toute petite ville au pied du Cerro Fitz Roy et à proximité du lac Viedma. C’est aussi le haut lieu du trekking et de la randonnée en Argentine. Dès notre arrivée, pour nous mettre en jambe, nous sommes partis randonner en direction du Mirador de los Condores et du Mirador de las Aguilas, deux petits itinéraires d’une ou deux heures permettant de profiter d’un point de vue sur la ville, le lac Viedma et la Fitz Roy. C’est à peu près le seul moment où nous aurons vu le Fitz Roy sous un soleil éclatant ! Nous sommes restées plusieurs jours sur place et, malgré une pluie battante, nous avons largement pu profiter des randonnées proposées à la journée en direction du Cerro Fitz Roy et de la Laguna Torre. Nous voulions aussi profiter d’El Chaltén pour chausser à nouveau des crampons et marcher sur le glacier Viedma. Cependant depuis Mars 2017, à cause de l’instabilité du glacier, l’ice trekking n’est plus possible. L’alternative proposée par les agences de voyage est de naviguer sur le lac du même nom puis de randonner sur la péninsule qui fait face au glacier. La pierre est magnifique striée de touches tour-à-tour rouges, ocres et orangées. Nous ne regrettons pas cette excursion, au contraire, c’est l’un de nos plus beaux souvenirs de voyage !

EL CALAFATE, DES GLACIERS ET DES HOMMES

El Calafate était une étape obligatoire de notre voyage ! Et pour cause ! El Calafate se situe à 75kms du Parc National « Los Glaciares » et du célèbre Perito Moreno, le glacier le plus populaire d’Argentine. Sa superficie est impressionnante. Il est l’un des rares glaciers à ne pas reculer au fur et à mesure des années. Il y a différentes façons de partir à la découverte du Perito Moreno. La première consiste à longer le glacier en flânant le long de passerelles en bois en ayant le plaisir de regarder le soleil miroiter sur sa paroi et entendre la glace craquer ! Il est aussi possible de naviguer en direction du glacier afin de se retrouver face à ses parois géantes mais aussi de pratiquer l’Ice Trekking. Mais comme expliqué plus haut, les prix sont très chers et les durées très courtes aussi nous avons préféré pratiquer cette activité au Chili. En dehors du Perito Moreno, il est possible de randonner à la journée autour d’El Calafate, de découvrir le Musée des Glaciers et son Ice Bar ou encore la lagune Nimez qui abrite une réserve de flamands roses.

USHUAIA, PLEIN FEU SUR LA TERRE DE FEU

Ushuaïa nous aura beaucoup surprise ! Mis à part le panneau “Fin del Mundo”, situé sur le port, à deux pas de l’office de tourisme, nous nous sommes rendues à Ushuaïa sans vraiment savoir ce que nous allions trouver. Coincée entre les montagnes de la Cordillère de Darwin et le canal de Beagle, Ushuaïa est une ville touristique où, en haute saison, accostent de nombreux paquebots en partance pour l’Antarctique. Si vous décidez d’y séjouner, trois jours vous permettront de bien découvrir la ville. Ushuaïa est une destination assez chère où il est difficile de trouver un hôtel bon marché. Du côté des activités, la ville offre de nombreuses possibilités de randonnées à la journée en direction des glaciers El Martial et Vinciguerra, des promenades de quelques kilomètres dans le Parc National de la Terre de Feu et des navigations le long du canal de Beagle.

PLUS D’INFOS :

SE DEPLACER EN ARGENTINE

Se déplacer en bus

Contrairement à nos précédents voyages au Chili, au Pérou ou en Bolivie, nous aurons très peu emprunté les bus argentins hormis dans la région de Salta. Les compagnies sont nombreuses mais les distances sont grandes. Mon conseil ? Privilégiez les bus de nuit pour optimiser vos trajets !

Se déplacer en avion

La famille de Célia nous a rejoint durant les trois dernières semaines de notre voyage en Patagonie puis à Buenos Aires. Pour optimiser nos déplacements et gagner du temps, nous avons délaissé nos longs trajets en bus pour des liaisons d’une à deux heures à bord de la compagnie nationale Aerolineas Argentina pour effectuer la liaison d’El Calafate à Bariloche puis de Bariloche à Buenos Aires.

Louer une voiture

En plus des liaisons aériennes empruntées, nous avons choisi de louer deux voitures : la première à El Calafate pour effectuer une boucle en passant par El Chaltén et la deuxième à Bariloche afin de sillonner la route des sept lacs. Pourquoi deux locations de voiture ? D’abord parce que les distances sont immenses et plus de 1400 kilomètres séparent El Calafate de Bariloche (soit 16 heures de route) et ensuite parce que les frais d’abandon de voiture s’élevaient à près de 1000€… Bref, c’était deux fois plus cher que la location de voiture.

Par ailleurs, si vous effectuez un combiné Argentine-Chili, il vous faudra en informer à l’avance le loueur de voiture. Celui-ci devra vous procurer des documents officiels équivalent à une autorisation de sortie du territoire à présenter lors du passage de frontière. Ca nous a coûté 150€ supplémentaires. Enfin la question de l’assurance se pose… Les routes sont souvent mauvaises et pas toujours goudronnées. Pour notre part, nous avons crevé à El Calafate…

Blog voyage Argentine

Blog voyage Argentine

Blog voyage Argentine

Blog voyage Argentine

SE LOGER EN ARGENTINE

Comme à notre habitude, nous avons séjourné la plupart du temps dans de petits hôtels ou dans des pensions de famille. Dans le sud du pays, et plus particulièrement en Patagonie, nous avons loué des “cabañas”, des bungalows souvent construits en bois permettant d’héberger plusieurs personnes et disposant d’un salon/cuisine, d’une salle de bain et de plusieurs chambres. Si vous séjournez à plusieurs, cette solution est la plus économique ! Par ailleurs, à Buenos Aires, AirBnB offre le meilleur rapport qualité-prix.

Si vous souhaitez vivre une expérience unique, je vous conseille de séjourner dans une estancia, un ranch traditionnel argentin tenu par des familles de génération en génération ! Ce sera l’occasion de goûter un asado, de monter à cheval afin de parcourir la région ou de vous initier à la tonte des moutons. Un couple de tourdumondiste français nous a recommandé l’estancia Rolito, une estancia du début du XXème siècle, située en Terre de Feu à près de 90km de Rio Grande.

LE BUDGET DE NOS 6 SEMAINES EN ARGENTINE

Clairement, l’Argentine est le pays d’Amérique du Sud où le coût de la vie est le plus élevé et l’inflation est en moyenne de +30% chaque année. Pour notre part, nous avons dépensé environ 45€ par jour et par personne. Notre plus gros poste de dépenses a été les transports. Bien sûr, nous avons loué des voitures et emprunté des vols intérieurs, cependant les prix des trajets de bus étaient beaucoup plus élevés que ce que nous avons connu au Chili – et nous ne sommes pas du tout des adeptes du stop. En revanche, à cinq, louer des “cabanas” nous a permis de réduire considérablement le coût de nos hébergements !

Du côté des activités, être des adeptes de la randonnée nous permet généralement de voyager sans trop dépenser ! En revanche, on s’est fait plaisir du côté d’Ushuaïa en visitant le Parc National de la Terre de Feu et en navigant une journée le long du canal de Beagle. Par ailleurs, un de mes rêves était de marcher sur un glacier. Il est possible de le faire en Argentine sur le Perito Moreno mais les tarifs sont abusés pour une activité de quelques heures seulement ! Aussi nous avons effectué cette activité au Chili sur le glacier Los Exploradores et opté pour une navigation vers le glacier Viedma à El Chaltén sans regret.

BILAN DE NOTRE VOYAGE EN ARGENTINE

Au final, nous avons passé un peu plus d’un mois en Argentine. Allez six semaines pour être exact ! Ce laps de temps nous a permis de découvrir une bonne partie du pays et ses différentes facettes. Si c’était à refaire, on zapperait sans doute Mendoza et Bariloche pour miser sur un vol intérieur et découvrir Iguazu et ses célèbres cascades. On aurait pu passer un peu plus de temps dans le nord-ouest pour découvrir la région de Cachi et Cafayate au sud de Salta mais en arrivant tout droit de San Pedro de Atacama et de Tupiza, on commençait à se « lasser » des paysages arides de canyons. Et puis on trépignait à l’idée de descendre en Patagonie ! La région nous habitait, on voulait vraiment y passer un maximum de temps.

NOS COUPS DE COEUR…

  • La Patagonie argentine, ses paysages et ses glaciers. Le Perito Moreno est incroyable et randonner sur la péninsule qui fait face au glacier Viedma est une activité à ne pas manquer.
  • Un trek de 4 jours dans la région de Salta et Jujuy, authentique et méconnu des voyageurs.
  • Ushuaïa et la Terre de Feu se sont révèlés être deux très bonnes surprises. Malgré un coût de la vie assez élevée, la région offre de nombreuses activités et de belles randonnées au pied des glaciers.
  • Le quartier hipster de Palermo à Buenos Aires !

NOS DECEPTIONS…

  • Bariloche et la route des 7 lacs. La route est belle mais ça ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. Le plus beau tronçon de route se trouve à proximité de Villa Traful.
  • La météo – pourrie – d’El Chalten et ses randonnées sous des trombes d’eau et des rafales de vent. Au moins, on aura testé nos K-Way Décathlon. #tropdestyle
  • Mendoza et la route des vins. Mendoza est une grande ville moderne et agréable. En revanche, les caves à vin ont des jours et des horaires de visite assez spécifiques. Renseignez-vous à l’avance.

 

Ce voyage en Argentine nous aura permis de découvrir des paysages exceptionnels, de traverser des étendues désertiques sur des centaines de kilomètres et de parcourir de magnifiques randonnées. Vous planifiez votre prochain voyage en Argentine ? Vous trouverez sur le blog tous les articles dédiés à ce voyage pour vous aider à organiser vos randonnées et prochaines aventures.

EPINGLER CET ARTICLE

Blog Voyage en Argentine
Blog Voyage en Argentine

5 Comments

  • C’est une destination qui ne m’attirait pas forcément jusqu’à maintenant mais à force d’ne lire des articles et de voir toujours de jolies photos, je vais avouer que je me laisserais bien tenter à découvrir ces nouveaux endroits ! je trouve l’idée de loger en gites bien plus intéressantes que dans des hôtels, ça permet de vraiment s’intégrer à la culture et je suis convaincue que je dépaysement y est davantage. Merci pour ce partage et ces jolies photos encore une fois

    • Hello Charlène ! Merci pour ton commentaire ! Les gîtes sont aussi très conviviaux, ça permet d’échanger davantage avec les gens. Bonne journée !

  • Les photos donnent vraiment envie de découvrir l’Argentine, je pense que les paysages doivent être vraiment grandiose s et dépaysants, il va falloir economiser pour ce beau voyage! Merci pour tous les conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.