Randonnée dans les Écrins – 7 jours à la découverte des Alpes du Sud

148 Shares
0
0
148
Randonnée Ecrins Alpes du Sud

Randonnée dans les Écrins – 7 jours à la découverte des Alpes du Sud

Après plusieurs mois de confinement dans notre appartement parisien, il était grand temps d’enfiler à nouveau nos chaussures de randonnée afin de partir à la découverte du massif des Écrins dans les Alpes du Sud. Les Écrins, c’est un massif où la nature est préservée. Il réunit de nombreux sommets dépassant les 3000 mètres et de sublimes glaciers comme le célèbre glacier Blanc ou le glacier de la Girose. Du côté des activités, les Écrins raviront les amateurs de randonnées, les passionnés de VTT, les amoureux de Via Ferrata et d’escalade. Nous avons passé une semaine à crapahuter sur les plus beaux sentiers de randonnées du massif, de La Grave à Ailefroide, en passant par le plateau d’Emparis et la brève découverte de la jolie ville de Briançon. Vous trouverez dans cet article les topos des randonnées réalisées ainsi que tous nos conseils pour un road-trip d’une semaine dans les Alpes du Sud.

Randonnée dans les Alpes

RANDONNÉES DANS LES ÉCRINS – NOS ITINÉRAIRES FAVORIS

PANORAMA SUR LE GLACIER DE LA GIROSE ET RANDONNÉE AU LAC DU PUY VACHIER À LA GRAVE

Durée : 2 heures / Distance : 3,2 kms / Dénivelé positif : 290 mètres / Niveau : Randonneurs débutants via l’accès par le téléphérique

Le lendemain de notre arrivée à La Grave, nous commençons par emprunter l’un des téléphérique du domaine pour grimper à plus de 3000 mètres d’altitude afin de découvrir le glacier de La Girose et le panorama offert sur le plateau d’Emparis, le massif situé de l’autre côté de la vallée. Au petit matin, les premières cordées d’alpinistes se pressent déjà sur la neige tandis que nous profitons de cette pause hors du temps. En reprenant les télécabines en sens inverse, on décide de s’arrêter à la gare intermédiaire du téléphérique des Glaciers de la Meije, situé à 2400 mètres d’altitude afin d’emprunter le sentier de randonnée menant au lac du Puy Vachier où nous nous accordons une pause déjeuner. Le sentier est un sentier en balcon qui ne représente pas de difficulté particulière. On y croise beaucoup de familles, randonnant avec de jeunes enfants. La randonnée aller-retour s’effectue en un peu moins de deux heures et nous permet de nous remettre en jambes tout en profitant d’un premier bel aperçu du parc des Ecrins. Le refuge de Chancel surplombe le lac du Puy Vachier, un arrêt parfait pour une pause café après le déjeuner.

RANDONNÉE SUR LE PLATEAU D’EMPARIS À LA GRAVE

Durée : 6 heures / Distance : 17 kms / Dénivelé positif : 841 m / Niveau : Randonneurs débutants / Plus d’infos

Nichés au coeur du plateau d’Emparis, étape du GR 54, le lac Lérié et le lac Noir sont de superbes belvédères sur les sommets de la Meije et ses glaciers. Au petit matin, nous quittons le village du Chazelet et entamons l’ascension d’une longue série de lacets avant d’atteindre le plateau et ses vertes étendues de pâturage. Des troupeaux de vaches, les ruines d’anciennes bergeries ainsi que des cours d’eau jalonnent notre chemin. Le chemin est paisible, roulant et le panorama dégagé. La randonnée est familiale et les chemins parfois traversés par des pistes de VTT. Arrivés aux abords du lac Noir, nous faisons une halte bien méritée tandis que de téméraires randonneurs n’hésitent pas à plonger dans ses eaux glacées. La randonnée n’est pas difficile. Une fois la première série de lacets dépassée, le dénivelé est faible. En revanche, il faut compter cinq bonnes heures pour la parcourir en aller-retour. Idéal pour se mettre en jambe en début de séjour ou pour s’initier à la randonnée.

VARIANTE POSSIBLE Il est possible d’effectuer le tour du Plateau d’Emparis lors d’un trek de trois jours en partant du village de Mizoën. Nous avons parcouru la première partie de ce trek à la journée de Mizoën au refuge des Clos (1515 mètres). Cette randonnée en balcon propose un superbe panoramas sur le lac du Chambon. Le dénivelé est peu élevé ce qui en fait un trek accessible, notamment aux randonneurs et trekkeurs débutants.

RANDONNÉE JUSQU’AU REFUGE DU GLACIER BLANC À AILEFROIDE

Durée : 3h30 / Distance : 9 kms / Dénivelé positif : 716 m / Niveau : Randonneurs intermédiaires / Plus d’infos

Cette randonnée est sans doute la plus populaire du parc national des Ecrins. Elle débute au pied du Pré de Madame Carle par l’ascension d’une série de lacets, exposés en plein soleil. Une fois parvenu en haut de cette première partie, on observe pour la première fois le Glacier Blanc ainsi que les cours d’eau naissant de la fonte des glaces. Célia, qui avait parcouru ce sentier étant enfant, n’a pu que constater le recul important de ce géant bleu en l’espace de vingt ans. Le refuge se trouve encore à une bonne distance sur un éperon rocheux. Le sentier se corse légèrement et il faut parfois s’aider de mains-courantes pour avancer. Une fois parvenues au refuge, nous décidons de poursuivre encore notre ascension à l’image de certains alpinistes qui s’en vont dormir au refuge suivant, le refuge des Ecrins. Nous préférons cependant sillonner le long d’un sentier qui nous mènera au pied du glacier et profiter d’un moment hors du temps à observer les reflets bleutés de ses crevasses tandis qu’à quelques mètres de nous deux jeunes femmes s’initient à la marche sur glace en compagnie d’un guide de haute-montagne. Depuis le Pré de Madame Carle, il est aussi possible d’emprunter le chemin de randonnée menant au glacier Noir, un glacier recouvert d’une épaisse couche de moraine. Cette randonnée est bien moins fréquentée que la première.

Glacier Alpes Françaises
Glacier de la Girose les Ecrins

RANDONNÉE JUSQU’AU LAC GLACIAIRE D’ARSINE DEPUIS LE CASSET

Durée : 7h00 / Distance : 18 kms / Dénivelé positif : 950 m / Niveau : Randonneurs intermédiaires / Plus d’infos

Vous l’aurez compris, les glaciers, c’est ma passion ! Une vraie histoire d’amour qui a vu le jour lors de mon voyage en Amérique du Sud et plus précisément en Patagonie. En ce quatrième jour de voyage dans le Parc National des Ecrins, nous décidons de partir à la découverte du lac glaciaire d’Arsine ! Le choix de cette randonnée se fait un peu au hasard car peu d’informations sont alors disponibles sur internet en ce qui concerne cette itinéraire. Et pourtant… Il s’agit sans doute de la plus belle randonnée que nous aurons réalisé dans les Alpes du Sud ! Nous partons du lieu-dît Le Casset et commençons à progresser à l’abris de grands pins dans un sous-bois. Le sentier monte progressivement pendant près d’une heure puis nous débouchons au bord du lac de la Douche, un superbe lac glaciaire bleu pâle niché au coeur d’un cirque rocheux. C’est ici que nous quittons la majorité des randonneurs venus en famille pour profiter du lac et entamons l’ascension d’une série de lacets en plein soleil. Si l’ascension me paraît longue, le panorama sur le lac de la Douche est à couper le souffle. Notre itinéraire, qui fait partie du GR 54, slalome alors le long d’un torrent alimenté par le lac d’Arsine et parvenir au pied du glacier lui-même. En chemin, nous croisons bon nombre de moutons et de marmottes accompagnées de leurs petits. 

VARIANTE POSSIBLEIl est possible d’atteindre le Col d’Arsine et son lac glaciaire en partant du Col du Lautaret. Vous longerez par la suite le sentier des crevasses et poursuivrez votre chemin jusqu’au refuge de l’Alpes de Villars. Depuis le Col du Lautaret, il vous faudra 3h30 pour atteindre le Col d’Arsine. La randonnée est beaucoup plus accessible dans ce sens-là qu’en partant du Casset.

RANDONNÉE JUSQU’AU REFUGE DU SÉLÉ À AILEFROIDE

Durée : 6h15 / Distance : 13 kms / Dénivelé positif : 984 m / Niveau : Randonneurs experts / Plus d’infos

Depuis Ailefroide, il est possible de rejoindre en marchant deux refuges, le refuge du Pelvoux et le refuge du Sélé. Nous optons pour ce dernier, attirés par la perspective d’une part de tarte à la myrtille une fois arrivée au sommet. Après avoir dépassé le camping d’Ailefroide où nous avons planté notre campement, nous longeons le torrent de Clapouse sous les pins jusqu’à ce que nous parvenions à une jonction. Le chemin se sépare alors en deux axes. Le premier mène au Sélé, le second au Pelvoux. Après la jonction, le paysage évolue peu à peu et se fait plus minéral. Nous croisons nos premiers chamois, peu farouches. Après la traversée d’un ultime névé, nous évoluons sur un pierrier qui nous conduit dans un cirque rocheux. Le Sélé se trouve 400 mètres plus haut, juste au-dessus de nos têtes. La randonnée devient alors plus sportive. La barre rocheuse que nous gravissons est équipée de mains-courantes et de câbles mais l’ascension n’en reste pas moins vertigineuse mais l’arrivée au refuge nous offre une vue imprenable sur le vallon de Celse-Nière.

RANDONNÉE JUSQU’AU REFUGE DE L’ALPE DE VILLAR PAR LE SENTIER DES CREVASSES DEPUIS LE COL DU LAUTARET

Durée : 2 heures / Distance : 6 kms / Dénivelé positif : 137 m / Niveau : Randonneurs débutants

Vers la fin de notre séjour, alors que nous effectuions le chemin de retour d’Ailefroide vers La Grave, nous avons fait un stop au Col du Lautaret. De là, nous avons suivi le sentier des Crevasses, un itinéraire en balcon de quelques kilomètres situé 300 mètres au-dessus de la Romanche et offrant une vue panoramique sur les glaciers de La Meije. Le sentier se poursuit le long de vastes et verdoyants pâturages jusqu’au refuge de L’Alpe de Villars où nous marquons une pause avant de faire demi-tour pour regagner le col. Une randonnée facile et agréable qui nous aura permis de faire une pause avant de rejoindre La Grave.

VARIANTE POSSIBLE C’est aussi le point de départ de la randonnée vers le col d’Arsine et son lac glaciaire. La randonnée est beaucoup plus simple depuis le col du Lautaret mais la version qui part du Casset est sublime !

RANDONNÉE DE MIZOËN AU REFUGE DES CLOTS

Durée : 1h30 en aller-retour / Distance / Dénivelé positif : 270 m / Niveau : Randonneurs débutants

Le hameau des Clots et son refuge se trouvent nichés au coeur du plateau d’Emparis, sur les contreforts du Lac de Chambon. Pour y accéder, deux chemins sont possibles. Le premier accès se fait depuis le parking du Parizet où le dénivelé est plus important (450m). De notre côté, nous sommes partis du village de Mizoën en Oisans avant de longer un sentier en balcon avec une vue aérienne sur le Chambon. Cette randonnée est très facile. Elle est aussi l’un des points de départ du trek de trois jours à travers le plateau d’Emparis dont je vous parlais plus haut. Le refuge des Clots est un charmant refuge familial situé à quelques mètres d’une cascade, d’une table d’orientation, du lac du Lovitel et d’une via ferrata. C’est l’endroit idéal pour venir passer une nuit en refuge avec des jeunes enfants afin de les initier aux nuits en pleine montagne.

Randonnées dans les Ecrins

AUTRES IDÉES D’ACTIVITÉS DANS LE MASSIF DES ÉCRINS

DÉCOUVRIR BRIANÇON

Si l’hiver Briançon attire les amateurs de ski et de sports d’hiver, l’été, la ville a l’apparence d’une cité médiévale, entourée de ses fortifications classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Parmi les principaux lieux d’intérêt touristiques, on retrouve la cité Vauban, le pont d’Asfeld ou encore les rues de la Grande et de la Petite Gargouille bordées d’immeubles colorés, de commerces, d’escaliers à la construction anarchique et de portes bardées de ferronnerie. Et bien sûr, on peut manger en plein mois d’août bon nombre de spécialités alpines (raclettes, fondues, boîtes au fromage…).

S’INITIER À LA MARCHE SUR GLACIER DANS LES ECRINS

Dans les Ecrins, il est possible de s’initier à la marche glaciaire sur le glacier de La Girose à La Grave et sur le Glacier Blanc, du côté d’Ailefroide. L’accès au glacier de La Girose est facilité par la présence d’un téléphérique. Pour accéder au Glacier Blanc, il faut parcourir la marche d’approche sur le sentier de randonnée du même nom. Si vous optez pour celle-ci, ça peut valoir la peine de dormir au refuge afin de couper la journée et de ne pas vous épuiser lors des marches d’approches. La marche glaciaire est une activité ludique qui vous apprend à marcher avec des crampons sur des pentes de plus en plus raides, à utiliser un piolet et globalement à évoluer en sécurité sur un glacier. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rapprocher du bureau des guides de la localité où vous séjournez.

S’INITIER À LA VIA FERRATA OU À LA VARAPPE

Pour les amateurs d’escalade, Ailefroide est un site de grandes voies et de blocs de granite. En juillet et en août, c’est le lieu de rendez-vous de nombreux grimpeurs. Par ailleurs, on trouve dans les Ecrins de nombreuses via ferrata. La via ferrata, c’est une activité ludique à mi-chemin entre la randonnée et l’escalade durant laquelle les participants, encordés et harnachés, progresse le longs de parois rocheuses.

PARCOURIR LE GR54 DE L’OISANS AUX ECRINS

Le GR54 est aussi nommé “Le Grand Tour des Ecrins”. Il s’agit d’une aventure d’une durée d’une dizaine de jours qui amène le randonneur à parcourir le tour de l’Oisans et des Ecrins. Le GR54 fait partie de ce qu’on nomme la “trilogie alpine”. Cette trilogie regroupe les trois sentiers de randonnée traversant les Alpes françaises, à savoir le tour du Mont-Blanc, la traversée de la Vanoise et, bien entendu le grand tour des Ecrins. Il s’agit d’un trek de 184 kilomètres qui sillonnent à travers des hameaux d’alpages, de profondes vallées, franchit quatorze cols et affiche un dénivelé cumulé de plus de douze mille mètres.

OÙ CAMPER DANS LES ÉCRINS ?

CAMPING LA MEIJE**

Petit camping situé en contrebas du village alpin de La Grave, sous les sommets enneigés du glacier de La Girose. Piscine à disposition. Accès facile au village. Emplacements délimités. Réservation recommandée en haute saison.

CAMPING LA GRAVELOTTE**

Situé un peu avant le village de La Grave en bord de rivière. Piscine à disposition. Douches un peu vieillottes. Réservation non nécessaire. Emplacements non délimités.

CAMPING LES 2 GLACIERS**

Petit camping situé à courte distance du Casset. Emplacements délimités. Bien entretenu. Réservation conseillée en haute saison.

CAMPING D’AILEFROIDE

Unique camping d’Ailefroide. Il accueille énormément de monde. Pas d’emplacement délimité. Possibilité de faire des feux de camp.

Les Écrins ? Un vrai coup de coeur même si on peut regretter la foule sur les principaux sentiers de randonnée comme le Glacier Blanc et que la majorité des randonnées s’effectuent en aller-retour. J’espère que cet article vous aura néanmoins donné envie de partir à la découverte des Alpes du Sud et plus particulièrement de randonner dans le massif des Écrins. Vous trouverez sur le blog plus d’articles liés au trekking et à la randonnée pour inspirer vos prochaines aventures.

Vous préparez vos randonnées dans le massif des Écrins ? Épinglez cet article pour plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You May Also Like