Voyage au Pérou : guide pratique, itinéraire et budget pour votre séjour

Blog voyage Pérou

Berceau de la civilisation inca, randonnées en haute montagne, lagunes turquoises, canyons, lamas… Le   Pérou est la première étape de mon voyage au long cours. Nous avons séjourné un peu plus d’un mois au Pérou ce qui nous permis d’appréhender ce pays si grand et si différent du nord au sud. Mais nous aurions pu y rester plus longtemps tant il regorge de découvertes culturelles, archéologiques et de grands espaces pour s’adonner à la randonnée. Vous trouverez dans cet article mes conseils pratiques pour organiser un voyage au Pérou.

QUEL ITINÉRAIRE POUR UN VOYAGE AU PÉROU ?

Le nord du Pérou est encore très ancré dans les traditions andines. Dans la rue, les « mamitas » sont vêtues de façon traditionnelle. Leurs longs cheveux noirs sont tressés tandis qu’un petit borsalino tient en équilibre sur leur tête. Autour de leurs épaules, elles nouent l’aguayo, un carré de tissus coloré dans lequel elles transportent des marchandises pour les vendre au marché ou leurs bébés. Les villes ne sont pas belles mais les parcs naturels et leurs sommets enneigés sont à couper le souffle.

Dans les campagnes, les péruviens survivent grâce à l’agriculture : maïs, pommes de terre, quinoa… Les maisons sont bâties en adobe, des briques formées grâce à un mélange de terre et de paille séchées au soleil, tandis que les toits sont faits de tôle ondulée. Dans les villages, l’accès à l’électricité et à l’eau courante est rare.

Le sud du Pérou est beaucoup plus touristique ! Plus occidentalisé aussi. Cette zone est d’ailleurs très plébiscitée par les français notamment durant les mois de Juillet et Août. Ce dernier mois est d’ailleurs idéal pour visiter le Pérou : les journées sont chaudes, les nuits fraîches. Par ailleurs, de nombreuses fêtes sont célébrées à cette période. Ruines datant de l’époque inca, merveille du monde, parcs nationaux protégés… Les activités ne manquent pas pour séduire les voyageurs. Par ailleurs, Arequipa et Cusco ont énormément de charme avec leurs « Plaza de armas », leurs ruelles pavées et leurs façades coloniales.

Blog voyage Pérou

HUARAZ ET LA CORDILLERA BLANCA

Royaume des aventures andines, paradis des montagnards, Huaraz est le point de départ de nombreuses randonnées et excursions en haute montagne à travers la Cordillera Blanca. Cette chaîne de montagnes figurent parmi les plus hautes chaînes après l’Himalaya avec des sommets dépassant les 6000 mètres d’altitude. Si la ville de Huaraz n’a pas de charme, totalement détruite par un tremblement de terre dans les années 70, les activités sportives ne manquent pas pour les amoureux de l’outdoor ! Un séjour à Huaraz nécessite d’avoir un peu de temps devant soi : d’abord pour s’acclimater à l’altitude et éviter le mal des montagnes (soroche), ensuite parce que les distances sont longues. Il faut souvent trois heures de bus pour atteindre le point de départ d’une randonnée. Par ailleurs, la plupart des treks peut se faire en autonomie sans avoir recours à une agence.

À NE PAS MANQUER

  • Les randonnées d’acclimatation vers la laguna Wilkacocha et la laguna 69.
  • Une excursion vers le glacier Pastoruri.
  • La laguna Parón, sublime mais plus difficile d’accès. Il vous faudra aller jusqu’à Caraz pour la découvrir.
  • Le trek de Santa Cruz, 55 kms à parcourir en 4 jours dans le parc national de Huascarán.

ICA ET L’OASIS DE HUACACHINA

Située à 5 heures de Lima, l’oasis de Huacachina détonne. Il s’agit d’un lac artificiel bordé d’hôtels, de restaurants et de tours opérateurs, entouré par de sublimes dunes de sable. À côté, la ville d’Ica n’a pas beaucoup d’intérêt. En revanche, vous y trouverez de nombreuses bodegas car il s’agit de la première région viticole du Pérou.
Nous n’avons fait qu’un bref arrêt à Ica et Huacachina. Cependant un séjour à Ica peut très bien se combiner avec une excursion à Nasca afin de survoler ou d’observer depuis des miradors les célèbres géoglyphes. Il est aussi possible de passer par la réserve naturelle de Paracas et d’opter pour une excursion vers les îles Ballestas.

À NE PAS MANQUER

Blog voyage Pérou

AREQUIPA ET LE CANYON DE COLCA

Deuxième ville du Pérou, Arequipa est une ancienne ville coloniale à l’influence espagnole. Située au pied du volcan El Misti, la ville dispose d’un cadre spectaculaire. Ses édifices sont construits en sillar, une roche volcanique de couleur claire. Sa vieille ville est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Les volcans et canyons qui bordent Arequipa offrent de nombreuses possibilités de randonnées, à commencer par le trek du canyon de Colca, accessible aux randonneurs de tous niveaux. Par ailleurs, le canyon de Cotahuasi est le plus profond canyon au monde.

À NE PAS MANQUER

  • La découverte du centre historique d’Arequipa, classé par l’UNESCO.
  • La visite du Couvent de Santa Catalina, le plus beau monument de la ville.
  • Profiter de la vue sur El Misti depuis les hauteurs de Yanahuara.
  • Randonner dans le canyon de Colca.

Blog voyage Pérou

CUSCO ET LA VALLÉE SACRÉE

Cusco est une ville charmante. Sa Plaza de armas est entourée de demeures coloniales aux balcons en bois sculptés, ses ruelles sont pavées tandis que les montagnes se détachent en toile de fond. La ville se situe à plus de 3500 mètres d’altitude. Pour accéder aux hôtels, il faut souvent grimper, une marche qui nous aura bien souvent laissé le souffle court malgré notre acclimatation. C’est à Cusco que nous avons le mieux mangé ! Autour de la Plaza de armas, de nombreux restaurants au look moderne revisitent les principaux plats de la cuisine péruvienne ou proposent une cuisine bio comme le font les restaurants Peru.K et Organika.
Cusco se trouve dans un environnement si attractif qu’il est facile d’y passer une bonne dizaine de jours entre vestiges de la civilisation inca et randonnées incroyables.

À NE PAS MANQUER

  • La découverte de la vallée sacrée et des ruines d’Ollantaytambo.
  • Randonner à la journée vers les salines de Maras.
  • Randonner à la journée vers la Rainbow Mountain.
  • Randonner jusqu’au Machu Picchu en suivant l’itinéraire du Salkantay.
  • Randonner en direction de la cité inca du Choquequirao, inaccessible par la route.
  • Une via ferrata suivie d’une nuit dans les étoiles au SkyLodge.

Blog voyage Pérou

PUERTO MALDONADO ET LE BASSIN AMAZONIEN

Le Pérou possède deux portes d’entrée vers le bassin amazonien : Iquitos, au nord, difficile d’accès car atteignable seulement par bateau et la localité de Puerto Maldonado au sud, à 11 heures de route de Cusco. C’est sur cette dernière que nous avons jeté notre dévolu. Puerto Maldonado se trouve sur les rives du Rio Madre de Díos et donne lieu à de nombreuses expéditions dans la jungle amazonienne. L’activité principale est l’observation de la faune locale : caïmans, loutres géantes, aras, tarantules et autres joyeusetés sont au programme ! On séjourne dans des lodges en plein coeur de la forêt au milieu du bruit assourdissant des animaux.

À NE PAS MANQUER

  • Séjourner sur les rives du lac Sandoval pour observer aux premières heures du jour la diversité de la faune locale.
  • Observer aras et perroquets se nourrir sur une falaise d’argile au petit matin.
  • Observer les caïmans à la tombée de la nuit.

Blog voyage Pérou

LES ÎLES DU LAC TITICACA

Le lac Titicaca est le plus haut lac navigable au monde, situé à une altitude moyenne de 3800 mètres, frontière naturelle entre le Pérou et la Bolivie. Le lac regorge d’îles. Les plus populaires sont les îles Uros, des îles flottantes construites en roseaux. À l’origine, si le peuple Uros s’est installé sur ces îles, c’est pour échapper aux persécutions de peuples comme les Incas. Aujourd’hui, c’est une tradition qui perdure mais les îles Uros sont d’une grande pauvreté. Les traditions perdurent aussi sur Amantani et Taquile où les habitants portent leurs tenues folkloriques. Si les habitants d’Amantani vivent principalement grâce à l’agriculture et au tourisme, Taquile est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son artisanat. Il n’est pas rare de croiser un villageois munis d’aiguilles à tricot ou une villageoise en train de filer de la laine.

À NE PAS MANQUER

  • Visiter les îles Uros, des îles flottantes construites à partir de roseaux.
  • Séjourner chez l’habitant sur Amantani ou Taquile.

Blog voyage PérouCOMMENT SE DÉPLACER AU PÉROU ?

Le Pérou est un pays immense au relief varié et montagneux si bien que, d’une ville à l’autre, le temps de transport peut vite devenir très long. Le bus est le moyen de transport le plus courant et le plus facile pour se déplacer. Pour gagner du temps, nous avons décidé de voyager de nuit uniquement, en réservant nos trajets par le biais des compagnies Cruz del Sur et Oltursa.

Les bus au Pérou sont très confortables et disposent le plus souvent de deux classes. Le premier étage du bus est dédié à la première classe où vous trouverez des sièges dits « camas », c’est-à-dire avec une inclinaison de 180 degrés. Le second étage est dédié à la deuxième classe, proposant des sièges « semi-cama » avec une inclinaison de 130 degrés. Pour les trajets de nuit, les compagnies distribuent des couvertures, de petits oreillers ainsi que des repas à base de viande ou végétariens.

Cruz del sur est la compagnies de bus la plus chère du Pérou, la plus empruntée par les voyageurs mais surtout la plus tranquille car les péruviens ont la fâcheuse tendance à passer leurs coups de téléphone dans le bus, à regarder des vidéos sans écouteurs tandis que l’application Whatsapp sonne en continu… Alors pour des trajets de nuit, le choix était vite fait !

En haute saison, c’est-à-dire en Juillet et en Août, il vaut mieux réserver son voyage en bus la veille, surtout si cela concerne des liaisons dans le sud du Pérou, à savoir Ica, Arequipa ou Cusco. Le reste du temps, il est tout à fait possible d’acheter son billet de bus au dernier moment.

Attention, les terminaux de bus vous feront payer une taxe de quelques soles. Les prix peuvent varier selon votre itinéraire.

Blog voyage PérouTOUT SAVOIR SUR L’HÔTELLERIE AU PÉROU

Quelques soit votre budget, le Pérou compte un large choix d’hébergements dans les zones touristiques. En raison de notre petit budget, nous avons principalement séjourné dans des hostels, c’est-à-dire dans des auberges de jeunesse, le plus souvent équipées de cuisine.

En moyenne, une nuit en chambre double (habitación matrimonial) avec salle de bain privée nous a coûté entre 60 et 80 soles, soit l’équivalent de 20€ par nuit pour deux personnes. Si la décoration est loin d’être moderne, pour ce prix-là, le confort est tout à fait correct. Les hostels disposent en général du Wi-Fi et incluent le petit-déjeuner (souvent du pain avec du beurre ou de la confiture accompagné de café). L’eau chaude n’est pas forcément monnaie courante au Pérou ! Avant de réserver votre hébergement, jetez un oeil aux avis clients. S’ils mentionnent la présence d’eau chaude, bingo !
Les hébergements peuvent aussi être très humides et très mal isolés, notamment dans les villes situées en altitude comme Huaraz et Cusco, emportez de quoi vous couvrir pour la nuit.
Enfin la plupart dispose de consignes où vous pourrez laisser vos sacs à dos et valises avant de partir en randonnée.

À noter que le prix des hostels est beaucoup plus bas dans le nord du Pérou. Durant la saison touristique, à Arequipa et Cusco, les prix des hébergements flambent.

Blog voyage Pérou
Blog voyage Pérou

LA GASTRONOMIE PÉRUVIENNE

Comme la gastronomie colombienne, la gastronomie péruvienne ne nous a pas vraiment enchanté… Du nord au sud, la cuisine régionale varie même si la pomme de terre reste l’aliment de base. Parmi les plats les plus notables, on retrouve :

  • Le Lomo Saltado : du boeuf sauté accompagné d’oignons, de tomates, de riz et de frites (oui, oui, étrange association…).
  • Le Ceviche : des morceaux de poisson marinés dans une sauce à base de jus de citron, d’oignons et de coriandre. Il se déguste froid et s’accompagne d’épis de maïs rôtis et de patates douces. Vous trouverez parfois du ceviche dans des stands de rue.
  • L’Aji de gallina : des émincés de poulet mijotés dans une sauce au piment. Le poulet, surtout quand il est frit, est un incontournable de la cuisine péruvienne…
  • Le Chiccharon : de la viande frite dans sa propre graisse. C’est un plat très populaire dans les régions du nord.

Du côté des viandes, ne vous étonnez pas de trouver dans les cartes des restaurants de la viande d’alpagas ou du « cuy », du cochon-dinde rôti. Quoi qu’on puisse en penser, c’est un plat typique de la région des Hauts Plateaux.

Comme en Colombie, la plupart des restaurants locaux proposent chaque jour un « almuerzo ». Il s’agit d’un menu populaire et économique. Pour moins de trois euros, on vous servira une soupe – souvent à base de quinoa et de légumes variés pas toujours identifiés – un plat principal et une boisson.

Dernier point, la boisson : les péruviens sont littéralement accros à l’Inca Kola, un soda jaune fluo dont le goût se rapproche du chewing-gum.

Bref, devant la richesse de la cuisine péruvienne, nous avons décidé de cuisiner régulièrement. Seule Cusco nous aura conquise avec ses restaurants modernes, revisitant les plats populaires du pays.

Blog voyage PérouQUEL TREK POUR UN VOYAGE AU PÉROU ?

Le Pérou est une terre de treks​ et de randonnées. Dans chaque ville, vous trouverez une multitude d’agences de voyages proposant aussi bien des tours à la journée incluant le transport, la restauration et la présence d’un guide, que des tours de plusieurs jours.

Il est cependant très facile d’organiser soi-même son trek – ce qui est aussi beaucoup plus économique. Dans chaque ville, vous trouverez un office de tourisme iPeru, généralement situé sur la Plaza de Armas. Vous y trouverez des cartes, assez succinctes, des différentes étapes du trek et on vous fournira toutes les informations nécessaires pour vous rendre par vos propres moyens au point de départ de votre randonnée. Par ailleurs, nous avons aussi l’habitude d’interroger des agences de voyages afin d’obtenir des compléments d’information sur les itinéraires (emplacements des campings, points d’eau…).

Les chemins de randonnée sont en général bien tracés mais ils ne sont pas balisés. Nous avons pris l’habitude de télécharger des traces GPS utilisables sur l’application GPS Viewer pour nous repérer en cas de doute. Maps.me est également une bonne alternative.

À Cusco, vous pourrez acheter une carte sur les treks de la vallée sacrée à la librairie SBS (864 Avenida El Sol, à 10 minutes de la Plaza de Armas).

À Huaraz et Cusco, vous trouverez de nombreuses boutiques où acheter du gaz ou encore des pastilles pour purifier l’eau. Il est aussi possible de louer du matériel de camping.

Par ailleurs, l’accès aux parcs nationaux est généralement payant. Plusieurs points de contrôle jalonnent les chemins balisés.

Blog voyage PérouRETIRER DE L’ARGENT AU PÉROU

Retirer de l’argent au Pérou, c’est un peu le parcours du combattant ! D’une part, dans un distributeur, vous ne pourrez pas retirer plus de 400 soles à la fois, soit l’équivalent de 100€ (pour retirer davantage, il vous faudra rentrer dans une banque). D’autre part, la majeure partie des banques ajoutent une commission de 18 soles à chaque retrait réalisé. Seul l’organisme bancaire Multired est « free of charges ».

Dans les grandes villes, on trouve facilement des distributeurs automatiques. En revanche, lors de vos excursions dans de petits villages,  pensez à avoir suffisamment d’argent liquide à disposition car les distributeurs ne sont pas légion.

Conseil pratique
Pour notre voyage au long court, nous avons souscrit à un nouvel organisme bancaire en ligne « N26 ». L’organisme nous fournit pour 5€90 par mois et un engagement d’un an une carte bancaire qui nous permet de retirer sans frais dans le monde entier. La souscription se fait en ligne uniquement.

Blog voyage Pérou
Blog voyage Pérou

QUEL BUDGET POUR UN VOYAGE AU PÉROU ?

La question du budget est difficile puisqu’elle relève d’un choix personnel. Pour ce voyage, nous avons séjourné principalement dans des auberges de jeunesse en chambre double avec salle de bain partagée et cuisiné le plus souvent possible. Du côté des excursions, on s’est vraiment fait plaisir ! Si les agences ont tendance à tirer les prix vers le bas pour des excursions vers la Rainbow Mountain ou le canyon de Colca à cause de la forte concurrence, notre expédition dans la jungle amazonienne et la visite du Machu Picchu ont représenté une bonne partie de notre budget « Activités ». Par ailleurs, négocier est monnaie courante (dis la fille totalement nulle en négociation). Il ne faut  pas hésiter à demander une réduction lorsque vous souhaitez réserver un séjour auprès d’une agence de voyages.

Dans le cadre de notre voyage de cinq mois en Amérique du Sud, nous nous sommes fixées un budget de 50€/jour/personne. Après plus d’un mois passé au Pérou, nous avons dépensé en moyenne 30€/jour/personne, sans jamais nous restreindre.

J’espère que ce guide pratique vous aura été utile pour organiser votre voyage au Pérou. Pour en savoir plus sur ce pays, n’hésitez pas à consulter mes autres articles.

1 Commentaire

  1. 25 octobre 2017 / 23 h 46 min

    C’est magnifique! J’aimerais beaucoup aller au Pérou il y a tant de belles choses à voir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *